Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 40 adolescents

Obésité : qu'est-ce qui motive les jeunes à perdre du poids ?

Le secret pour une perte de poids réussie et stable : penser à sa santé. C’est ce qu’affirment 40 adolescents américains qui ont pris part à une étude.

Obésité : qu'est-ce qui motive les jeunes à perdre du poids ? ISIFA/SIPA

  • Publié 24.12.2014 à 13h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Taxes sur les sodas, repas en famille, journées sans télé… Les chercheurs ont sans doute tout tenté pour faire perdre du poids aux adolescents, avec plus ou moins de succès. Une équipe de la Brigham Young University (Provo, Utah, Etats-Unis) s’est penchée sur ce qui motive les jeunes à mincir. Ils concluent dans Childhood Obesity qu’il y a bien un secret pour maintenir sa perte de poids.

 

13 kilos perdus en moyenne

40 adolescents en surpoids ou obèses ont pris part à cette étude qualitative. En moyenne, ils ont perdu 13 kilos, ce qui leur a permis de reprendre un poids normal. Pendant au moins un an, ils ont gardé un poids sain. Les chercheurs ont réalisé des entretiens avec chacun d’entre eux, notamment sur leur motivation à mincir.

 

Le secret d’une perte de poids stable ? Penser à sa santé pour 60 % des adolescents interrogés. Le désir d’être accepté par ses camarades ne vient qu’en deuxième position. Lors des entretiens, presque tous les participants ont aussi insisté sur le fait que perdre du poids était leur décision propre. Selon eux, les parents ont simplement aidé à mettre en place des comportements sains et offrir de meilleures options pour les repas et les encas. 

 

« La plupart des parents pensent que leur adolescent est influencé par l’image que les autres ont de lui. Nos recherches suggèrent que les ados ont des motivations plus intrinsèques. Cela implique notamment que les parents devraient aider leur ado à adopter des comportements sains pour être en bonne santé plus que pour être accepté socialement », analyse Chad Jensen, psychologue à l’université.

 

Un pas après l’autre

Le timing est aussi un élément clé lors d’un régime minceur. C’est au moment de l’entrée au lycée ou à l’université, que la perte de poids a le plus de chances d’aboutir. « C’est en quelque sort l’opportunité de se re-construire. Beaucoup de changements ont lieu, certains ados décident donc d’évoluer vers un mode de vie plus sain », commente Chad Jensen.

 

Le psychologue s’inquiète davantage des conséquences d’émissions populaires comme The Biggest Loser (Qui perd gagne). Elles aident à prendre conscience de l’importance d’un mode de vie sain… mais présentent des pertes de poids spectaculaires sur de courtes durées. Or, comme l’écrivait La Fontaine, rien ne sert de courir, il faut partir à point : « Aucun des adolescents de notre étude n’a perdu de poids dans l’urgence. Leur conseil aux autres ados, c’est de maintenir le cap sur le long terme », conclut Chad Jensen. « La plupart d’entre eux n’a perdu qu’un demi-kilo ou un kilo par semaine. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité