Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

E-cigarette : un premier enfant meurt à cause de la nicotine liquide

Le nombre d’intoxications à la nicotine liquide est passé de 271 en 2011 à plus de 3 600 cette année.

E-cigarette : un premier enfant meurt à cause de la nicotine liquide Une bouteille de nicotine liquide - Rick Bowmer/AP/SIPA

  • Publié 15.12.2014 à 12h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Un enfant de un an a perdu la vie le 10 décembre après avoir ingéré de la nicotine liquide. C’est le premier enfant à trouver la mort de cette façon. La police de Fort Plain (dans l’Etat de New York) a déclaré que le décès était un « tragique accident », mais a refusé de dire si la nicotine liquide incriminée était associée à une cigarette électronique.

La popularité grandissante des cigarettes électroniques ces dernières années a entraîné une hausse de l’achat de nicotine liquide, et donc des intoxications. Cette substance, vendue en petite bouteille de 10ml la plupart du temps, sert de recharge aux e-cigarettes.

Bouchon de sécurité et pictogramme
« Une cuillère à café de nicotine liquide peut être mortelle pour un enfant, et des quantités inférieures peuvent être extrêmement dangereuses », selon l' American Association of Poison Control Centers. « Malgré les dangers que ces produits peuvent poser pour les enfants, il n’y a actuellement aucune règle mise en place pour empêcher les enfants » de les consommer par inadvertance. En France, l’Office français de prévention du tabagisme préconise d’appliquer aux cartouches et recharges des cigarettes électroniques la règlementation en vigueur pour les substances vénéneuses, à savoir un bouchon de sécurité et un pictogramme signalant le danger.

En Novembre, l'American Association of Poison Control Centers a annoncé que le nombre d’expositions dangereuses à la nicotine liquide avait augmenté fortement ces dernières années. L’ingestion est la principale source d’exposition accidentelle (près de 70%), mais il y a également l’inhalation (17%), le contact avec les yeux (8,5%) et la peau (6%). Les effets secondaires les plus fréquemment  décrits sont les vomissements, les nausées et une irritation des yeux.

Au 30 novembre de cette année, 3 638 intoxications ont été reportées, c’est plus de deux fois le nombre d’expositions traitées en 2013 (1543). Pourtant 2013 était déjà une année de forte hausse puisque le nombre d’expositions à la nicotine liquide avait augmenté de 219%. Il n'y avait eu que 211 intoxications en 2011.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité