Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête de l'association Prévention et Sécurité Routière

Alcool au volant : les Français prennent des risques

Sept Français sur dix privilégient la voiture ou les deux-roues motorisés après une soirée arrosée, révèle une nouvelle enquête de l'association de Prévention routière. 

Alcool au volant : les Français prennent des risques KENDRICK/SIPA

  • Publié 12.12.2014 à 14h40
  • |
  • |
  • |
  • |


« Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ». Inutile de rappeler les risques de l’ivresse au volant. Les nombreuses campagnes de prévention le font depuis longtemps. Et pourtant, les Français continuent à prendre des risques, selon une récente enquête des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention, qui souhaitent renforcer la sensibilisation à ces dangers à l’approche des fêtes. `

L’alcool, une pratique ancrée dans la culture française
Sur un échantillon de 6 774 individus âgée de 18 à 64 ans, l'enquête montre que 70 % des Français sortent au moins une fois par mois, et que 78 % d’entre eux préfèrent rentrer de ces soirées en voiture ou à moto, plutôt que par les autres moyens de transports. Et que ce soit en famille, entre amis ou au restaurant, l’alcool est toujours au rendez-vous lors de ces soirées, du moins pour 8 Français sur 10. Pour une grande majorité (73 %), boire fait tout simplement partie des « habitudes culturelles françaises » tandis que 39 % pensent qu’il est mal vu de ne pas boire en société.


Une méconnaissance du taux d'alcoolémie
Mais, si 8 Français sur 10 boivent au cours de ces soirées, 4 sur dix déclarent en revanche trouver des solutions pour ne pas prendre le volant quand ils ont bu. Se faire raccompagner par quelqu’un d’autre, dormir sur place, ou encore désigner à l’avance, son « Sam ». Mais 41% d’entre eux voient les choses autrement. S’ils sont tout à fait conscients des risques de l’alcoolémie au volant, ces derniers préfèrent cependant rentrer chez eux par leurs propres moyens et n’hésitent pas à prendre leur véhicule. Et pour ne pas être trop ivre, ils prennent un verre d’eau ou un café avant de prendre la route. Par ailleurs, l’enquête révèle que 6 % ne prennent jamais de « disposition particulière » dans ce sens et que 27 % estiment être déjà montés dans un véhicule dont le conducteur avait dépassé le seuil légal d’alcoolémie. D’ailleurs…à la question du «  quel est le taux légal d’alcoolémie ? », la moitié d’entre eux s’est trompée. Réponse : pas plus de deux verres. 



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité