Publicité

QUESTION D'ACTU

Centres de contrôle et de prévention des maladies

Etats-Unis : une baisse historique du nombre de fumeurs

Le pourcentage d'adultes américains fumeurs est tombé à 17,8 % en 2013. C'est le taux le plus bas depuis 1965. Le tabac reste très consommé chez ceux vivant au-dessous du seuil de pauvreté.

Etats-Unis : une baisse historique du nombre de fumeurs BEHAR ANTHONY/SIPAUSA/SIPA

  • Publié 26.11.2014 à 16h22
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que le taux de tabagisme chez les jeunes Américains (+20 % des lycéens fument) inquiète les autorités sanitaires du pays, la proportion d'adultes fumeurs outre-Atlantique est tombée à son plus bas niveau depuis le début de ces statistiques en 1965. Elle a été de 17,8 % en 2013, ont annoncé ce mardi les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) d'Atlanta.


Un tabagisme encore élevé chez les pauvres

En détail, le nombre d'adultes fumeurs de cigarettes est passé de 45,1 millions en 2005 (20,9 % des adultes) fumaient aux États-Unis, à 42,1 millions en 2013 (17,8 %). 
Pourtant, malgré ces chiffres encourageants, la part des fumeurs reste haute au sein de certains groupes, notamment ceux vivant au-dessous du seuil de pauvreté ou ayant des niveaux d'éducation plus bas, ou encore chez les Amérindiens, les hommes et les personnes vivant dans le Sud ou le Midwest ainsi que chez les handicapés.
Par ailleurs, les CDC d'Atlanta ont également révélé pour la première fois en 2013 que le tabagisme restait élevé parmi les lesbiennes, les gays et les bisexuels.


Augmenter le prix : une mesure efficace

« Il y a des indications encourageantes dans cette étude mais nous avons encore beaucoup à faire pour aider les gens à arrêter de fumer », a souligné lors d'une conférence de presse le Dr Tim McAfee, directeur du bureau chargé du tabagisme et de la santé aux CDC. « Nous pouvons encore faire baisser les taux de tabagisme, beaucoup plus et plus rapidement, en mettant en œuvre les stratégies anti-tabac ayant fait leurs preuves comme les campagnes anti-cigarettes, l'augmentation des prix des produits du tabac et l'application des lois anti-tabac », a-t-il rajouté.


Le tabac tue 480 000 Américains chaque année

Autre chiffre intéressant dans ce bilan, la proportion de ceux fumant des cigarettes quotidiennement qui a aussi diminué pour passer de 80,8 % en 2005 à 76,9 % en 2013.
Avec un bémol toutefois, le taux de ceux qui fument seulement certains jours a augmenté de 19,2% en 2005 à 23,1% l'année dernière. Le taux de fumeurs adultes fumant de 20 à 29 cigarettes par jour est passéj, pour sa part, de 34,9 % en 2005 à 29,3 % en 2013, alors que la proportion de ceux qui fument moins de dix cigarettes quotidiennement a progressé de 16,4 % en 2005 à 23,3 % en 2013, selon le rapport des CDC.
Brian King, principal conseiller scientifique des CDC, confie : « Bien que les fumeurs fument moins de cigarettes, cela n'est pas suffisant pour obtenir des gains de santé significatifs comme c'est le cas quand on s'arrête complètement. Les fumeurs qui renoncent à la cigarette avant 40 ans peuvent retrouver les dix années d'espérance de vie qu'ils auraient perdues en continuant à fumer », a-t-il conclu.

Le tabagisme est la principale cause évitable de maladies et de mortalité aux Etats-Unis, faisant plus de 480 000 morts par an.

La France compte près de 16 millions de fumeurs, selon Tabac-info-service. 32 % des personnes de 15 à 85 ans fument ne serait-ce que de temps en temps. Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. Dans la population masculine, la proportion de fumeurs réguliers a baissé depuis les années 60, passant de 57 à 32 % aujourd’hui, même si la tendance est à la stabilité entre 2005 et 2010. En revanche, chez les femmes, la proportion de fumeuses régulières a augmenté sur le long terme, passant de 10 à 26 % aujourd’hui.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité