Publicité

QUESTION D'ACTU

Alcool, tabac, activité physique

Conseils santé : un Français sur deux les applique

Les conseils délivrés par les campagnes de prévention contre le tabac, l'alcool ou encore l'inactivité physique sont efficaces sur la moitié des Français, selon un sondage Ifop. 

Conseils santé : un Français sur deux les applique Capture d'écran du programme Manger Bouger

  • Publié 21.11.2014 à 14h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Faites du sport, mangez cinq fruits et légumes par jour, consommez l’alcool avec modération. Des recommandations que les Français connaissent bien. Mais tous ne les suivient à la lettre. C’est ce que révèle un  sondage Ifop (1) publié jeudi.



De la procrastination au manque d’envie
Commandée par le laboratoire PileJe, l’enquête révèle que la majorité des Français (57 %) parvient à respecter ces bonnes pratiques. En effet, 77 % ne fument pas, 68 % modèrent leur consommation d’alcool et 36 % pratiquent une activité physique régulière.
En revanche, 36 % s’efforcent de suivre ces conseils tant bien que mal et 7 % affichent une claire réticence à les mettre en œuvre. Parmi ces mauvais élèves, on retrouve notamment les jeunes, en particulier les garçons, ainsi que les personnes issues de milieu modeste.
Les femmes (61 %) et les seniors (69 %) semblent également plus réfractaires que les autres. A la question « pourquoi vous ne suivez pas ces conseils », 43 % ont évoqué une tendance à « tout remettre au lendemain », 36 % affirment « manquer de temps » tandis que 35 % les jugent « austères ». Dans ce dernier groupe, ce sont plutôt des jeunes et des garçons. L'excuse du manque de temps est majoritairement servie par les femmes.


Le corps médical appelé à en faire plus
Enfin, la dernière question a porté sur les solutions éventuelles pour améliorer la situation. Cette fois, les Français se sont montrés plus unanimes : 81 % estiment qu’un suivi plus régulier du médecin généraliste est nécessaire, ainsi qu’une consultation médicale annuelle remboursée par la Sécurité Sociale (64 %) et plus d’efforts de la part des pharmaciens (60 %). En revanche, 77 % des Français sondés à rejettent l’idée d’un coaching personnalisé sur internet.

(1) Sondage réalisé sur un échantillon de 985 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité