Publicité

QUESTION D'ACTU

Trois verres par jour

Lait en excès, fractures augmentées

La consommation importante de lait augmenterait les risques de fracture et le taux de mortalité, selon une étude parue dans le British Medical Journal.

Lait en excès, fractures augmentées Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 02.11.2014 à 08h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Boire du lait n'est peut-être pas si bon que ça pour la santé... C'est ce que révèle une étude parue jeudi dans le British Medical Journal.

Des scientifiques suédois ont analysé les habitudes alimentaires de 61 400 femmes et de 45 300 hommes : ces participants ont ainsi dû indiquer la fréquence à laquelle ils consommaient du lait, des yaourts, ou encore du fromage. Les auteurs de l'étude ont ensuite surveillé l’évolution de leur santé durant 20 ans.

Les résultats de l’étude 

Les femmes, qui consomment trois verres ou plus de lait par jour, ont un risque relatif de décès « de 90 % plus élevé » et un risque de fracture de la hanche « de 60 % plus élevé » par rapport à celles qui boivent moins d'un verre par jour, selon le Pr Karl Michaelsson, principal signataire de l'étude.
Pour les hommes, le lien statistique entre grande quantité de lait consommée et risque de décès est également observé mais « de manière moins prononcée », tandis qu'aucun lien n'est observé pour les fractures.

Comment l'expliquer ?

Selon les scientifiques suédois, ces résultats s'expliquent par la présence en quantité importante de sucres spécifiques, lactose et D-galactose, dans le lait. Le D-galactose pourrait jouer un rôle dans le « stress oxydatif » des cellules et l'inflammation des tissus, qui fragiliseraient les os et pourraient même entraîner la mort.

« Beaucoup de prudence »

« Il faut prendre ces études avec beaucoup de prudence », analyse le Pr Patrice Fardellone, chef du service Rhumatologie du CHU d’Amiens. De fait, ce que les scientifiques suédois ont démontré, c'est un lien statistique entre une grosse consommation de lait et le risque de fracture.

Ecoutez le Pr Patrice Fardellone : « En aucun cas, on ne peut en déduire un lien de causalité. Pour l’instant on ne peut pas en conclure que le lait augmente le nombre de fractures. »



Faut-il enlever le lait de notre régime alimentaire ?

Comme nous l’explique René Rizzoli, professeur émérite à l’Université de Genève, « notre corps a besoin de 800 à 1000 mg de calcium par jour ». Si l’on consomme trop de lait, on consomme moins d’un autre aliment, ce qui peut entraîner une carence et affaiblir le corps... Pour Patrice Fardellone, tout est question d’équilibre : « Il faut varier les origines du calcium : boire un verre de lait, manger du fromage, manger des produits laitiers, pourquoi pas boire de l’eau ou consommer des végétaux riches en calcium. Comme en toute chose, il manger un peu de tout et en quantité moyenne ».

Surtout que l'étude publiée dans le BMJ montre que si les fromages et les yaourts sont pris en compte, on observe une baisse de la mortalité et des risques de fracture, en particulier chez les femmes ! Un bon avocat pour les partisans d'une alimentation riche et variée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité