Publicité

QUESTION D'ACTU

Supplément nutritionnel

Bébés prématurés : de la graisse de lait pour booster leur croissance

Une étude sur des nourrissons nés prématurément prouve qu'un supplément de lait maternel peut aider l'enfant à grandir normalement. 

Bébés prématurés : de la graisse de lait pour booster leur croissance Dave Young/REX/REX/SIPA

  • Publié 22.08.2014 à 18h33
  • |
  • |
  • |
  • |


Le terme de « bébé prématuré » peut effrayer les futurs parents. Mais pas de panique, il existe une solution pour booster sa croissance. Et cette solution est tout ce qu’il y a de plus naturelle puisqu’il s’agit de donner au bébé un supplément nutritif de lait maternel. C’est ce que suggère une étude américaine publiée dans le journal Pediatrics.

Une solution efficace
Une équipe de chercheurs de l’Université de Houston (Texas) a fait l’expérience de nourrir des bébés prématurés de graisse de lait, matière extraite du lait maternel de donneuses, en plus de leur alimentation classique. Les bébés pesaient entre 700 et 1 250 grammes. Ils ont constaté que les bébés ayant reçu une supplémentation en graisse de lait ont eu une meilleure croissance physique par la suite en terme de poids et de taille.
«  Chez les bébés pesant moins de 1 000 grammes, les poumons sont encore en développement à la naissance. Prendre du poids est donc essentiel pour encourager ce développement », explique le Dr Amy Hair, l’auteur principal de l’étude. Ces résultats sont donc encourageants pour la  croissance de l’enfant, qui constitue l'indicateur de santé principal. L

Un suivi médical nécessaire
Les scientifiques notent également une « chute des taux d’entérocolite nécrosante au sein de leur service. ». Cette maladie s'observe essentiellement chez les bébés prématurés. Elle se traduit par une perte de tissu de la muqueuse intestinale (couche de cellules tapissant l'intérieur d'un organe creux en contact avec l'air) susceptible d'évoluer vers une perforation ou une péritonite. Cette infection de l’organe entourant les cavités intestinales peut parfois s’avérer mortelle. Un enfant né avant la 37ème semaine de grossesse est considéré comme un enfant prématuré. Un suivi physique et neurologique est assuré dès sa naissance jusqu’à son entrée à l’école maternelle (à l’âge de 3 ou 4 ans.)

En France, le nombre de naissances d’enfants prématurés «  ne cesse d’augmenter ». On en compte 60 000 en 2013, selon le Collectif de Prématurité. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recense quant à elle 15 millions de bébés nés prématurément chaque année dans le monde.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité