Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude Agrican

Agriculteurs : les types de cancers varient en fonction des cultures

Selon de nouveaux résultats de l’enquête Agrican, les agriculteurs risquent des types de cancers différents selon leur secteur d'activités, ce qui pourrait être lié à l'utilisation de pesticides.

Agriculteurs : les types de cancers varient en fonction des cultures SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 30.10.2014 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L’impact des pesticides sur la santé est à nouveau pointé du doigt. Selon des résultats de l'enquête Agrican (qui étudie le cancer en milieu agricole) présentés mardi 28 octobre, les agriculteurs risquent des types de cancers différents selon leur type d’exploitation. Cette différence pourrait être due à l’utilisation des pesticides.

L’étude montre que le risque du cancer du poumon est ainsi deux fois plus élevé chez les agriculteurs engagés dans la culture du pois fourrager, dans la taille des arbres fruitiers ou la culture des légumes que dans la population globale, explique le chercheur Pierre Lebailly, coordinateur de l'étude Agrican. Le risque est par contre réduit chez les agriculteurs élevant du bétail ou des chevaux pendant plus de vingt ans.

Pour le risque de cancer de la prostate, l’étude montre qu’il est plus élevé chez les cultivateurs de tournesol, tabac, fruits et pommes de terre. C’est également le cas chez les producteurs de bovin, ce qui pourrait s'expliquer par l'utilisation d'insecticides pour les animaux, estime encore Pierre Lebailly.

Comme le rappelle l’étude, la France est l’utilisateur principal de pesticides dans l’Union européenne et le cinquième dans le monde.

Une étude sur 180 000 personnes

L'enquête Agrican porte depuis 2005 sur environ 180 000 affiliés de la Mutualité sociale agricole (MSA) : 54% sont des hommes, 54% des propriétaires de fermes, et 50% des retraités vivant dans 12 départements français. Elle vise à étudier l'impact de l'exposition des agriculteurs à des risques particuliers (pesticides, ultraviolets, virus animaux...), et notamment leurs risques de cancer.

L’étude montre que deux autres cancers sont significativement plus élevés chez les agriculteurs : le myélome multiple (un cancer hématologique qui touche les cellules qui produisent les cellules du sang) chez les hommes et le mélanome cutané (cancer de la peau) chez les femmes. Un total d’environ 7 000 nouveaux cas de cancer a été observé entre 2005 et décembre 2009.

La prochaine étape de l'étude sera d'étudier les effets de pesticides spécifiques, pour tenter d'établir un lien plus direct entre cancers et utilisation de produits chimiques.

Une santé meilleure que celle du reste de la population

Il faut toutefois souligner que les premiers résultats de l'étude Agrican, publiés en septembre 2011, avaient montré que, de manière générale, la santé des salariés et des exploitants agricoles est meilleure que celle du reste de la population française. « Cela peut s’expliquer par les spécificités des habitudes de vie des propriétaires de fermes : une faible prévalence du tabagisme, ainsi qu’un niveau […] plus élevé d’activité physique », explique encore Pierre Lebailly.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité