Publicité

QUESTION D'ACTU

Intoxications médicamenteuses

Paracétamol en vente libre : la Suède fait marche arrière

Après un accroissement important du nombre d'hospitalisations lié aux intoxications médicamenteuses, la Suède a décidé d'interdire la vente de paracétamol en dehors des officines.

 Paracétamol en  vente libre : la Suède fait marche arrière E. M. Welch / Rex Featu/REX/SIPA

  • Publié 14.10.2014 à 15h49
  • |
  • |
  • |
  • |


La Suède vient de faire marche arrière concernant la vente libre de paracétamol. Disponible dans les commerces du pays scandinave depuis 2009, le nombre d’intoxications au paracétamol a fortement augmenté. A tel point que le gouvernement a décidé de limiter à nouveau l'autorisation de vente de ce médicament aux seuls pharmaciens. L'information a été révélée aujourd'hui par le Journal International de Médecine (JIM.)

Moins de 12 pharmacies pour 100 000 Suédois
Tabacs, stations services, supermarchés...depuis cinq ans, les Suédois peuvent acheter du paracétamol un peu partout. L’objectif de cette mesure était de rendre l’accès plus large au paracétamol, compte tenu du faible nombre de pharmacies en Suède (moins de 12 pour 100 00 habitants.) Cependant, le centre d’information antipoison note une augmentation de la fréquence d’appels de 36 % depuis la vente libre de ces médicaments. « Et le nombre d'hospitalisations pour surdosage de paracétamol a plus que doublé par rapport à la période précédant la fin du monopole des pharmacies, précise le JIM, ajoutant que ces données ont un lien direct avec une très forte augmentation des ventes de paracétamol » (elle a atteint 60 % dans les commerces non officinaux contre 7 % dans les pharmacies.)

Des chiffres qui fournissent aux pharmaciens français un argument solide dans leur lutte contre la vente de médicaments sans ordonnance en grande surface. Alors que la France s’apprête à autoriser la vente de médicaments sans ordonnance en grande surface. La situation n’est par ailleurs pas la même dans l’Hexagone que chez nos voisins nordiques : 35 pharmacies sont disponibles pour 100 000 habitants, soit trois fois plus de pharmacies en France qu'en Suède.  

Les Français pour la vente libre
Cependant, les Français semblent toutefois favorables à la vente de médicaments en grande surface, si l’on en croit la récente étude de l’institut Ipsos pour E. Leclerc dévoilée hier. Selon l'étude en effet, la plupart des Français serait favorable à la vente des médicaments non remboursés en dehors des pharmacies. En chiffres, 54 % des personnes interrogées sont prêtes à acheter les médicaments sans ordonnance ailleurs qu’en officine. La proposition monte même à 61 % pour les seniors (55-75 ans). Et lorsque le lieu évoqué est une parapharmacie, les Français sont alors 77 % à être prêts à y acheter leurs médicaments « OTC » (Over The Counter) dits « en ventre libre ». Le nombre de ces Français qui ont confiance dans la parapharmacie atteint même 85 % chez ceux qui en achètent plusieurs fois par mois.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité