Publicité

QUESTION D'ACTU

Sur Twitter

L'obésité de la ministre belge de la Santé fait polémique

Alors que la nouvelle ministre de la Santé belge a été nommée samedi, un journaliste s'interroge publiquement sur sa crédibilité. Ses arguments ? L'embonpoint de la femme politique. 

L'obésité de la ministre belge de la Santé fait polémique ANGOT/SIPA

  • Publié 13.10.2014 à 19h33
  • |
  • |
  • |
  • |


« Peut-on être une ministre de la Santé crédible lorsque l'on est obèse ? » Ces propos publiés sur Twitter par un journaliste belge font polémique chez nos voisins du Nord. La ministre en question s'appelle Maggie De Block. Elle exerce ses fonctions depuis samedi.

Egalement médecin généraliste, cette dernière a vivement réagi aux propos du journaliste : « Je pense que ces remarques sont un non-sens. A la Chambre, mes collègues ne me jugent pas sur mon aspect physique, mais ils me complimentent sur la connaissance que j'ai de mes dossiers », a-elle déclaré dimanche sur le site internet du journal Het Nieuwsblad. Celle-ci s'était déjà prononcé à ce sujet en 2011 en expliquant que son obésité était due à un problème génétique et « qu’elle n’y peut rien.»

Maggie est la ministre belge la plus populaire
Comme le rapporte le journal flamand De Morgen, certains jugent la question du journaliste légitime. « Un ministre garde une fonction d'exemple. Si on nommait un ministre de l'Intégration qui ne parle pas le néerlandais, le pays exploserait ! » considérent quelques internautes. Ces personnes ne sont cependant qu’une minorité et la plupart des Belges se disent indignés par le tweet du journaliste. D’autant plus qu’avec 74% d’opinions, Maggie De Block est la ministre préférée des Belges. « Son surpoids n'est pas un obstacle, car c'est ce qui la rattache au peuple. Elle est l'une des nôtres », estime une spécialiste en communication, interrogée par De Morgen. Correspondant aux Etats-Unis de la chaîne flamande VRT, l'auteur du tweet, Tom Van de Weghe s'est quant à lui défendu comme il le pouvait en affirmant qu'il n'a fait que « poser une question journalistique" et qu'il voulait donner "un point de vue américain. »


En France aussi, le tweet indigne. «  En quoi les rondeurs d’une femme peuvent elles être jugées comme une capacité intellectuelle inférieure à la moyenne ? C’est de la discrimination à l’état pur », s’afflige Anne-Sophie Joly, présidente du Collectif National des Associations d'Obèses (CNAO.) « Ce tweet témoigne d’un manque de connaissance de cette pathologie. Et malheureusement, il renvoie très clairement à ce que pense  la grosse partie de la population. Si vous ne faites pas partie des standards physiques imposés par la société, vous ne pouvez pas y entrer », ajoute-elle.

 

Les obèses moins bien payés que les autres
En effet, les obèses sont victimes de nombreuses discriminations au sein de la société, notamment dans le domaine du travail. Une récente étude suédoise publiée dans la revue Demography, a par exemple démontré que les adolescents obèses entrent sur le marché du travail avec une rémunération bien plus faible que les autres. En moyenne, ils seraient payés 18% de moins que leurs collègues.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité