Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie en Afrique de l'Ouest

Ebola : plus de 1000 personnes ont succombé au virus

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Le virus a fait plus de 1000 décès depuis de le début de l'année, selon l'OMS

Ebola : plus de 1000 personnes ont succombé au virus Michael Duff/AP/SIPA

  • Publié 12.08.2014 à 13h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Une barre symbolique a été franchie, celle des 1000 morts. Selon le dernier bilan de l’OMS, l’épidémie de fièvre Ebola qui sévit actuellement en Afrique a fait exactement 1013 victimes. Et 1848 cas ont été recensés. Ces données montrent que la situation est particulièrement critique au Libéria : entre le 7 et le 9 août, 45 nouveaux cas et 29 décès y ont été enregistrés. En Guinée, il y a eu 11 nouveaux cas et 6 décès, en Sierra Leone 13 cas et 17 décès pendant cette même période et pas de nouveau cas au Nigeria.


Une épidémie relancée

Pour le Dr Sylvain Baize, découvreur de la souche Ebola qui sévit actuellement, on assiste à une nouvelle flambée de l’épidémie. « J'ai été un peu surpris de l'ampleur avec laquelle l'épidémie est repartie, confie-t-il à pourquoidocteur. Fin avril-début mai, j'avais bon espoir que l'épidémie soit endiguée puisqu'on avait plus de cas au Libéria, et très peu en Guinée (plus à Conakry). Le souci a été qu'il restait quelques foyers pas vraiment contrôlés dans la zone de  Guéckédou (Guinée). Ensuite, il a suffi de 2 ou 3 patients qui n'ont pas été découverts à temps pour relancer l'épidémie. »



Source : OMS

Livraison du sérum expérimental au Libéria

C’est la raison pour laquelle les Etats-Unis viennent d’envoyer au Libéria des échantillons du sérum expérimental ZMapp. Ce traitement expérimental n’a pour le moment été testé que chez des singes. Les résultats favorables ont conduit à l’administrer à deux Américains, dont l’état s’est amélioré. Mais, le recours à des traitements non validés pose évidemment des questions éthiques, et notamment à qui doit-on donner en priorité ce sérum… L’OMS a réuni des experts sur le sujet et doit rendre un avis dans la journée. Face à cette « urgence de santé publique de portée mondiale », la course contre la montre se poursuit.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité