Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon le Pr Bertrand Dautzenberg

Vaporisateur de tabac : "aucun intérêt pour la santé"

Les buralistes français vendent un nouveau produit "Ploom", un vaporisateur de tabac. Pour le Pr Dautzenberg, rien ne permet d'affirmer qu'elle est moins nocive qu'une cigarette.

Vaporisateur de tabac : \ Capture d'écran YouTube

  • Publié 16.04.2014 à 14h12
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est la contre-attaque des cigarettiers dans la bataille qui les oppose désormais aux vendeurs de cigarettes électroniques. Japan Tobacco International (Camel, Winston) a lancé ce mardi, en France, une e-cigarette au tabac. Sans e-liquides, le produit nommé « Ploom  permet en effet de chauffer des capsules de véritable tabac sans le brûler, grâce au principe de vaporisation. Certains cigarettiers prétendent déjà qu'elle serait moins nocive qu'une cigarette classique. Autre argument de vente, le kit complet est moins cher que n'importe quelle marque de tabac. Résultat, Ploom est sans conteste un beau produit marketing pour l'industrie du tabac. Mais, en termes de santé, quel est son intérêt ? « Aucun », répond de facto le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris) et président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT) contacté par pourquoidocteur.


L'OMS interdit de dire que Ploom est moins dangereuse 

Auteur du premier rapport français officiel sur la e-cigarette remis au gouvernement de François Hollande en 2013, ce médecin confie : « ce nouveau produit n'est pas une cigarette électronique, mais un produit du tabac. Les cigarettiers ne peuvent donc pas dire qu'il est moins dangereux qu'une cigarette classique. D'une part, car cela est strictement interdit par la loi (convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac) qui n'autorise pas à dire qu'un produit est moins nocif qu'un autre, en l'absence d'études attestant le contraire. D'autre part, même si c'est une facon de fumer différente, l'utilisateur consomme tout de même du tabac. Du coup ça n'a aucun intérêt pour la santé. C'est juste pour détourner les gens de l'arrêt du tabac et les laisser en état de dépendance. »

Des nitrosamines cancérigènes
Enfin, concernant le fait qu'il n'y ait pas de fumée avec ce produit, le Pr Bertrand Dautzenberg explique qu'à l'heure actuelle rien ne permet d'affirmer cela : « Est-ce seulement de la vapeur, y-a-il des particules de fumée, personne ne le sait ? » indique-t-il « En tout cas, je sais que dans le tabac il y a des nitrosamines cancérogènes qui vont être libérées dans ce produit. Donc Ploom reste toxique et dangereux », conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité