Publicité

QUESTION D'ACTU

Au Royaume-Uni

Quand la ville envoie des SMS pour lutter contre l’obésité

Le conseil municipal de Stoke-on-Trent (Royaume-Uni) enverra bientôt des SMS d’encouragement à ses concitoyens obèses pour les inciter à perdre du poids.

Quand la ville envoie des SMS pour lutter contre l’obésité Exemples de SMS qui seront envoyés

  • Publié 08.02.2014 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


12 000 € dépensés en SMS « de motivation » à destination des habitants obèses de Stoke-on-Trent (Royaume-Uni). C’est l’initiative du conseil municipal de la ville pour les encourager à manger et vivre de manière plus saine. Chaque jour, dans le cadre d’une expérience, 500 habitants de la ville recevront des SMS contenant des astuces pour les aider à perdre du poids. L’expérience s’étendra sur 10 semaines. L’objectif : lutter contre l’obésité qui fait rage dans la région. Plus d’un quart des adultes de la ville sont obèses. La jeunesse est aussi touchée : 12% des enfants de 5 ans et 22% des enfants de 12 ans sont concernés.

 

L'initiative ne fait pas que des heureux

« Pourquoi ne pas marcher jusqu’aux magasins plus souvent ? », « Contrôlez vos en-cas et vos boissons »… Ces messages de bonne volonté ne sont pas toujours bien vus par la population. Certains opposants accusent même la ville de gaspiller l’argent de la ville. « Il est difficile de voir en quoi des SMS peuvent être autre chose que des astuces et un gâchis d’argent ridicule. Ceux qui essaient de perdre du poids n’ont pas besoin d’un coup de pouce du conseil pour leur dire de faire plus de sport. Un simple post-it sur la porte du frigo et le soutien de la famille et des amis est une bien meilleure alternative », dénonce Robert Oxley, directeur de campagne de la TaxPayers’ Alliance, principal opposant.

 

Mais il s’agit d’une initiative de santé publique bien réelle, déjà appliquée par des médecins à travers le pays pour accompagner les patients, mais aussi par des programmes privés de coaching. En octobre 2013 déjà, une étude américaine pour WeightWatchers affichait un taux de réussite de 80 %. Les 28 participants recevaient des messages avec des propositions d’attitudes pour perdre du poids, auxquelles ils devaient répondre par l’affirmative ou la négative.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité