Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude Nestlé/Alzheimer Society UK

Des bonbons des années 1950 pour combattre Alzheimer

Raviver la mémoire avec les bonbons du passé. Une association britannique s’associe à Nestlé pour rééditer les emballages de friandises des années 1950.

Des bonbons des années 1950 pour combattre Alzheimer La boîte originale des choclats Rowntree's (Nestle UK-Ireland)

  • Publié 19.01.2014 à 14h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si l’on combattait la maladie d’Alzheimer par la nostalgie ? En partenariat avec Alzheimer Society UK, une association de lutte contre la maladie, Nestlé réédite des friandises des années 1950 dans le cadre d’une expérience. L’idée : améliorer le quotidien des patients en exhumant « des souvenirs heureux ».

 

Nestlé a réédité de nombreux produits, téléchargeables sur le site de la branche Grande-Bretagne-Irlande de l’entreprise. Rowntree’s est à l’honneur du Reminiscence Pack. Cette marque, depuis rachetée par Nestlé, proposait différentes friandises qui ont connu un grand succès dans les années 1950. Il est possible de confectionner chez soi les anciens emballages en les imprimant. On retrouve aussi les célèbres Smarties à travers une affiche 100% vintage.

 

 

Le clou de cette campagne nostalgique de Nestlé, c’est sans doute le plateau de jeu « Rowntree’s Fruit Gum. » La marque propose un plateau de type jeu de l’oie autour de l’univers des Mentos des années 1950.

 

 

Utiliser les objets du passé pour solliciter la mémoire est un outil de premier plan dans le combat contre la démence. En reproduisant les friandises de l’enfance, Alzheimer Society UK espère pouvoir ralentir la progression de la maladie. Certains bonbons proposés ont disparu, d’autres ont changé d’apparence, mais « quelque chose d’aussi simple qu’un emballage de bonbons peut suffire à rappeler des souvenirs éclatants remontant à des temps heureux », précise Alison Cook, responsable d’Alzheimer Society. Cette idée simple fait aujourd’hui l’objet d’une étude qui propose diverses activités aux patients et à leurs soignants. Alzheimer Society UK estime que 800 000 patients britanniques pourraient voir leur qualité de vie améliorée par ces objets nostalgiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité