Publicité

QUESTION D'ACTU

MG France demande 23 euros de plus

Visites à domicile : 12 % de l'activité des médecins

Alors que le syndicat MG France demande une augmentation de 23 euros de la visite à domicile. Pourquoidocteur revient sur ce que représente cette activité dans l’exercice global des médecins.  

Visites à domicile : 12 % de l'activité des médecins RICLAFE/SIPA

  • Publié 12.01.2014 à 13h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Les visites médicales à domicile justifiées par l'état de santé du patient vont-elles passer de 33 à 56 euros ? C'est en tout cas la demande faite par le premier syndicat français de médecins généralistes, MG France. Lors d'une conférence de presse organisée vendredi, les représentant du syndicat ont expliqué les raisons de cette proposition. Pour son président, le Dr Claude Leicher  « une visite à domicile, c'est toujours compliqué, c'est toujours long, il y a plein de choses à voir. » La durée d'une visite à domicile serait au moins d’une demi-heure, sans compter le temps de transport. 
Concrètement, il souhaite que le nouveau tarif (56 euros) soit porté au niveau de celui de la visite à domicile pour les patients atteints de maladies neurodégénératives: 46 euros la consultation + 10 euros de majoration pour déplacement. Alors que ce syndicat de généralistes réclame une revalorisation substantielle du tarif la visite à domicile, pourquoidocteur revient sur ce que représente réellement le déplacement à domicile dans l’exercice global des médecins français.

 

12% seulement de l’activité des médecins

La durée moyenne d’une semaine de travail d’un médecin est de 57 heures d’après les derniers chiffres de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation des statistiques (DREES), en comptant toutes leurs activités professionnelles. Les consultations au cabinet et les visites au domicile des patients constituent le cœur de l’activité des généralistes. Dans un rapport de la DREES publié en mars 2012, ils déclaraient y consacrer 9 demi-journées hebdomadaires. Cependant, les visites médicales représentent seulement 12% du nombre total d’actes effectués par les généralistes, d’après les données 2010 de l’Assurance Maladie. Une part qui a fortement diminué ces dernières années même si des disparités régionales subsistent. En effet, celle-ci est toujours 2 fois plus élevée en PACA (15%) qu’en Pays de Loire (8%). 

 Evolution des visites médicales en France (Source Irdes)

 

 

Un accord médecins/CNAM en 2002 qui a porté ses fruits

Alors que la part de la visite médicale a longtemps représenté près d’un tiers du total des consultations médicales, en octobre 2002, la mise en place d'un nouveau système de tarif pour les visites dépendant de sa justification médicale a permis de réduire significativement leur nombre. Ainsi, dès la mise en application de la majoration de 10 euros du déplacement pour visite médicalement justifiée, les dépenses liées aux visites des généralistes libéraux ont chuté de 19 % au cours du dernier trimestre 2003. Plus précisément, entre les périodes juillet 2001/février 2002 et juillet 2002/février 2003, le nombre de visites à domicile réalisées par les généralistes a baissé de 22,5%, alors que l'accord du 5 juin avait fixé pour objectif une baisse de 5%.
Selon une enquête réalisée par le Credoc début 2003 à la demande de la CNAM, 70% des Français avaient le sentiment que les médecins essayaient d'inciter les patients à venir en consultation à leur cabinet et de limiter leurs visites à domicile. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité