Publicité

QUESTION D'ACTU

Demande du syndicat MG France

Visite à domicile à 56 euros : comment les patients seraient remboursés

Le principal syndicat de médecins généralistes demande une augmentation de 23 euros du tarif de la visite à domicile.   

Visite à domicile à 56 euros : comment  les patients seraient remboursés VALINCO/SIPA

  • Publié 12.01.2014 à 10h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus 23 euros, c'est ce que demandent  certains médecins généraliste. En effet, selon le premier syndicat de médecins généralistes MG France, les visites médicales à domicile justifiées par l'état de santé du patient devraient être revalorisées à hauteur de 56 euros (46 euros + 10 euros de frais de déplacement), contre 33 euros (23 euros + 10 euros de frais de déplacement) actuellement.
Pour le Dr Claude Leicher, président du syndicat, « une visite à domicile, c'est toujours compliqué, c'est toujours long, il y a plein de choses à voir. » Lors d'une conférence de presse, ce dernier a d'ailleurs estimé la durée d'une visite à domicile est  au moins d'une demi-heure, sans compter le temps de transport. Pour ces raisons, ce syndicat demande à ce que le tarif de la visite à domicile "justifiée" soit porté au niveau de la visite à domicile des patients atteints de maladie neuro-dégénérative, soit 46 euros plus 10 euros de majoration pour déplacement. Dans ce tarif, quelle somme reste à la charge du patient ?

Les frais de déplacement remboursés très encadrés
Quand le patient ne peut pas se rendre chez le médecin, le déplacement est remboursé au patient par l'assurance maladie. C'est le cas notamment pour, les personnes âgées d'au moins 75 ans et prises en charge à 100 % dans le cadre d'une affection de longue durée (ALD) ; les titulaires de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) ; les patients atteints d'une maladie invalidante couverte à 100 % (accident vasculaire cérébral, myopathie, sclérose en plaques, etc.) ; et enfin les patients hospitalisés à domicile ou surveillés dans le cadre des suites opératoires. 

L'exception : lorsque le malade ne peut pas se déplacer
Par ailleurs, les médecins peuvent, à titre exceptionnel, décider que dans d'autres cas, le malade pourra bénéficier du remboursement par l'assurance maladie. Par exemple, s'ils estiment que le malade est dans l'incapacité de se déplacer (mauvais état de santé, isolement géographique ou familial). 
Dans ces cas exeptionnels, le médecin indiquera sur la feuille de soins la cotation MD (majoration pour déplacement) pour que patient soit remboursé.

Enfin, quand la visite n'est pas médicalement justifiée et qu'elle résulte d'une exigence particulière du patient, elle se côte différement. Dans ce cas, la majoration de déplacement est fixée avec tact et mesure par le médecin et sa valeur est indépendante du montant de 10 euros remboursés pour les visites médicalement justifiés. Cette majoration n'est pas remboursée. 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité