Publicité

QUESTION D'ACTU

10 ans de vie en plus

Tabac : tripler les taxes éviterait 200 millions de morts

Augmenter fortement les taxes sur le tabac permettrait de sauver des millions de vies tout en apportant des revenus supplémentaires à l’Etat, selon une récente étude.

Tabac : tripler les taxes éviterait 200 millions de morts West Coast Surfer / Moo/REX/SIPA

  • Publié 02.01.2014 à 17h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si une véritable réduction du tabagisme passait par les taxes ? C’est la suggestion de deux chercheurs, les Drs Prabhat Jha et Richard Peto dans une étude publiée ce 2 janvier dans le New England Journal of Medicine. Selon eux, tripler les prélèvements sur le tabac permettrait d’éviter 200 millions de morts et de diminuer d’un tiers le nombre de fumeurs.

 

« La mesure la plus efficace »

Tripler les taxes sur la cigarette revient à doubler le prix du paquet dans certains pays. Cela permet aussi de réduire les écarts de prix entre les différentes marques. Ainsi, notent les chercheurs, les fumeurs seront plus tentés d’arrêter plutôt que de se tourner vers des marques moins chères que celle qu’ils consomment. En touchant au porte-monnaie, les chercheurs espèrent aussi décourager les jeunes de commencer.

 

« La mort et les taxes sont inévitables, mais pas nécessairement dans cet ordre, » commente le Dr Jha. « Une taxe plus élevée sur le tabac est la mesure la plus efficace pour faire diminuer le tabagisme et dissuader les futurs fumeurs. » L’objectif qu’il fixe est le même que celui de l’ONU et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), approuvé par des pays du monde entier. D’ici 2025, la prévalence du tabagisme devrait être diminuée d’un tiers, le nombre de décès prématurés ou par maladie chronique de 25%.

 

70 000 décès en moins par an

« Dans le monde, environ un demi-million d’enfants et d’adultes de moins de 35 ans sont déjà – ou seront bientôt – fumeurs, et selon la tendance actuelle, peu d’entre eux arrêteront, » affirme le Dr Peto. Tripler les taxes serait particulièrement efficace dans les pays à bas et moyen revenu selon l’étude. C’est justement là que les prix des cigarettes sont les plus bas et le tabagisme le plus répandu. Les pays riches bénéficieraient aussi d’une telle mesure. Les deux chercheurs citent la France en exemple : entre 1990 et 2005, les taxes ont augmenté plus vite que l’inflation et le nombre de fumeurs a été divisé par deux.

+ 20 centimes le 13 janvier en France

Sur les 200 000 décès annuels liés au tabac, 70 000 pourraient être évités en doublant le prix des cigarettes. Pour l’Etat, c’est une mesure gagnant-gagnant, selon le Dr Peto : « Cette étude démontre que les taxes sur le tabac sont un levier incroyablement puissant, et potentiellement une triple victoire : réduire le nombre de personnes qui fument et meurent de leur addiction, réduire les décès prématurés liés au tabac et, en même temps, augmenter les recettes de l’Etat. » Quant aux fumeurs, ils gagneraient jusqu’à 10 ans de vie en s’arrêtant.

En France, la traditionnelle hausse du prix du tabac interviendra le 13 janvier prochain. Le prix du paquet de cigarettes va augmenter de 20 centimes et celui du tabac à rouler de 50 centimes. Le paquet de cigarettes le moins cher sera alors à 6,50 euros.

 

Autre clé pour diminuer le tabagisme : contrôler la publicité autour des produits du tabac. Une étude menée au Royaume-Uni a en effet révélé qu’un emballage neutre réduit l’attrait des cigarettes. Dans la pratique, l’Australie qui a mis cette mesure en place, compte un des taux de fumeurs les plus bas au monde.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité