Publicité

QUESTION D'ACTU

Plus de rides, moins d'élasticité

Tabagisme : le vieillissement de la peau mesuré chez des jumeaux

Avez-vous déjà songé aux effets du tabagisme sur votre visage ? Une récente étude montre le vieillissement de la peau à l'aide de photos de jumeaux dont un fume, l'autre non.

Tabagisme : le vieillissement de la peau mesuré chez des jumeaux Plastic and Reconstructive Surgery

  • Publié 03.11.2013 à 14h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Le tabac n'est pas seulement mauvais pour les poumons. Il cause une peau terne et vieillie prématurément, il jaunit les dents… Des logiciels peuvent estimer l'effet du tabagisme sur la peau à l'aide de logiciels de vieillissement. Une nouvelle étude, publiée dans la revue Plastic and Reconstructive Surgery démontre à l'aide de photos de jumeaux à quel point le tabagisme est nocif pour la peau.

 

Des jumeaux différents

A l’occasion du Festival des Jumeaux de Twinsburg (Ohio, Etats-Unis), le Dr Bahman Guyuron, chirurgien esthétique, a mené une expérience. Il a sélectionné 79 paires de jumeaux où l’un fume, l’autre non. L’objectif était de mettre en évidence que le tabac vieillit prématurément la peau.
Un jury de chirurgiens esthétiques qui ne savaient pas lequel des jumeaux fumait ont analysé l’état du vieillissement de tous les visages à l’aide de photographies. De leur côté, les participants ont rempli un dossier renseignant leur passé médical et leur mode de vie.

 

Un vieillissement prématuré

Chez les jumeaux fumeurs, la peau a vieilli de façon prématurée. La partie basse du visage, des yeux au menton, est la plus affectée par le tabac. Rides des lèvres et des yeux, relâchement de la peau sont les signes les plus fréquents du tabagisme. De manière générale, les fumeurs ont les paupières plus tombantes, davantage de poches sous les yeux et de rides – particulièrement sur les ailes du nez et autour des lèvres.

 

 

L’étude démontre aussi que la durée du tabagisme accentue le vieillissement. Dans une paire, le jumeau qui a fumé plus longtemps est très marqué physiquement. Les auteurs de la recherche insistent d’ailleurs sur le fait qu’arrêter de fumer rapidement fait toute la différence. En cessant l’agression de la peau par le tabac, on lui permet de retrouver une partie de son élasticité et de son irrigation.

 

 

 

L’oxygénation de la peau

« Fumer réduit l’oxygénation de la peau, ce qui réduit la circulation sanguine, » explique le Dr Bahman Guyuron. « Cela peut causer une peau tannée, ridée et plus vieille en apparence. » En effet, lorsqu’on fume, les vaisseaux sanguins de l’épiderme du visage se rétractent. L’oxygène et les nutriments sont donc moins présents. Cela cause un vieillissement prématuré de la peau.
Le tabac attaque aussi le collagène et l’élasticité de la peau. C’est ce qui accentue et aggrave le phénomène. Les rides se forment plus rapidement et sont plus profondes. Le relâchement de la peau également. La carence en vitamine C, causée par le tabagisme, rend aussi la peau plus terne, sans couleur, voire grise chez certains. 
L’acte de fumer provoque une crispation de la bouche qui accentue le relâchement et la présence des rides. Les antirides ne seront que d’un faible secours pour lutter contre ce vieillissement, puisque c’est la structure même de l’épiderme qui est attaquée.

L’exposition à la fumée de cigarette est également nocive. Elle fait plisser les yeux, ce qui favorise l’apparition de rides. 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité