Publicité

QUESTION D'ACTU

Retraite à 67 ans

Les seniors fatiguent au travail

Le gouvernement met le paquet pour nous inciter à travailler plus longtemps. Mais nos capacités physiques et mentales nous permettraient-elles de prolonger notre activité professionnelle?

Les seniors fatiguent au travail

  • Publié 26.06.2009 à 15h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Le gouvernement rêve de nous faire travailler plus longtemps et de reculer jusqu'à 67 ans l'âge de départ à la retraite. En raison de l'allongement de la vie ? Non, pour un motif économique. Les dépenses de retraite des régimes de base ont augmenté de 10 milliards d'euros en 2008. Et malgré l'allongement des durées de cotisation pour une retraite à taux plein, le besoin de financement à l'horizon 2050 reste élevé, 45 milliards selon les estimations du conseil d'orientation des retraites, non encore révisées pour tenir compte de la crise... Face à cette pression économique, pouvons-nous travailler encore plus longtemps ? Les plus optimistes vous diront que bon nombre de nos voisins européens prennent leur retraite plus tard que nous. Au Danemark, c’est 67 ans, en Allemagne 65…

Mais, les médecins et les Français sont plus dubitatifs. Selon un récent sondage de l’Institut Manpower, 70 % des plus de 50 ans déclarent que leur capacité de résister au stress et à la fatigue s’est nettement détériorée et plus de 60 % que leur santé s’est dégradée. Les Français seraient moins solides que les Danois ou les Allemands ?

Thierry Debrand
, chercheur à l’Irdes


Aménagements de postes.
Si l’on en croit la grande enquête européenne Share, 78 % des seniors qui travaillent se déclarent en bonne santé alors qu’ils ne sont que 58 % chez ceux qui ont arrêté toute activité professionnelle. Mais, ces chiffres sont biaisés puisqu’en France, les seniors les moins en forme sont souvent évincés par les entreprises. Donc, tous les cliniciens du travail sont d’accord : il faut aménager les postes.

Marie Pezé, psychologue , responsable de la consultation « Souffrance et travail » à Nanterre.

 

En France, les aménagements de postes sont plutôt marginaux. Mais, le gouvernement a par exemple favorisé le cumul emploi-retraite. Un système dont peuvent bénéficier les médecins depuis deux ans. Le système n’est pas parfait mais quand même… au lieu de partir en moyenne à 67 ans, les médecins dévissent aujourd’hui leur plaque vers 65 ans. Maintenant, il va falloir multiplier ce genre d’initiatives. Sinon, au lieu de voir partir les plus de 55 ans en préretraite, ils seront en incapacité ou en arrêt de travail. Pour Thierry Debrand, chercheur à l’Irdes, si on passe à la retraite à 67 ans sans réfléchir aux conséquences pour la santé, on risque fort d’aggraver le déficit de la sécurité sociale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité