• CONTACT
Diabète : de fortes dose d\'insuline augmenteraient le risque de cancer'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Diabète de type 1

Diabète : de fortes dose d'insuline augmenteraient le risque de cancer

Des chercheurs établissent un lien entre les patients atteints de diabète de type 1 recevant des doses d'insuline quotidiennes élevées et un risque accru de cancer. 

Diabète : de fortes dose d'insuline augmenteraient le risque de cancer digicomphoto


  • Publié le 31.07.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon une nouvelle étude, les diabétiques de type 1 qui prennent un surdosage quotidien d'insuline seraient plus à risque de développer un cancer
  • Les chercheurs insistent sur la nécessité d'améliorer la sensibilité à l'insuline afin de réduire les dosages

Au cours de ces dernières années, plusieurs études ont démontré des risques accrus de cancer (estomac, foie, pancréas, endomètre, reins) chez les diabétiques de type 1. Bien que le lien entre cancer et diabète soit établi, les facteurs pouvant contribuer à augmenter les risques d'incidence ne sont pas encore clairement compris. Des chercheurs ont toutefois identifié un mécanisme pouvant potentiellement expliquer l'origine de ce phénomène.

Des risques plus importants chez les femmes 

Publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Oncology, leur étude a porté sur 1 303 patients atteints de diabète de type 1, dont les données ont été recueillies sur une période de 28 ans. Les patients ont été répartis de manière aléatoire : certains ont reçu un traitement conventionnel à base d'insuline, d'autres un traitement intensif. L'objectif était d'évaluer si la réduction de l'hyperglycémie diminuait le risque de complications du diabète de type 1 (et notamment celui de développer un cancer).

Dans cette étude, les chercheurs ont constaté qu'une forte dose d'insuline quotidienne (supérieure ou égale à 0,8 unité/kg par jour) était significativement plus élevée que chez les patients traités avec de plus faibles quantités. La recherche rappelle par ailleurs l'existence d'un risque plus marqué chez les femmes diabétiques. 

Améliorer la sensibilité à l'insuline

"Nos résultats impliquent que les cliniciens pourraient avoir besoin d'équilibrer le risque potentiel de cancer lorsqu'ils traitent des patients atteints de diabète de type 1 avec une dose quotidienne élevée d'insuline ou que l'amélioration de la sensibilité à l'insuline pourrait être préférable à la simple augmentation de la dose d'insuline", soulignent les auteurs des travaux. 

La sensibilité à l'insuline désigne la capacité de l'organisme à digérer les aliments et réguler le taux de sucre dans le sang. En cas de diabète, la production d'insuline (assurée par le pancréas) est insuffisante.

"Cette recherche identifie un mécanisme potentiel pour expliquer l'association entre diabète et cancer. Ses conclusions conduiront à la poursuite des recherches dans ce domaine et à des changements potentiels de politique en matière de dépistage du cancer et de recommandations de dosage de l'insuline", commente dans un communiqué Liz Beverly, codirectrice de l'institut du diabète et professeur à l'Heritage College de l'université de l'Ohio (États-Unis). 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES