• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Tirzépatide

Obésité : un médicament contre le diabète aide les patients à perdre du poids de manière significative

Bénéficier une fois par semaine du tirzépatide, un traitement prescrit pour soigner le diabète de type 2, permet aux personnes en surpoids ou obèses, de perdre jusqu'à 24 kg.

Obésité : un médicament contre le diabète aide les patients à perdre du poids de manière significative puhimec/iStock


  • Publié le 08.06.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les effets indésirables du tirzépatide les plus fréquents étaient des troubles gastro-intestinaux. La plupart d’entre eux étaient de sévérité légère à modérée, survenant principalement lors de l'augmentation de la dose.
  • Les effets secondaires ont entraîné l'arrêt du traitement chez 4,3 %, 7,1 %, 6,2 % et 2,6 % des participants recevant des doses de 5 mg, 10 mg et 15 mg de tirzépatide et un placebo.

"L'obésité est une maladie chronique qui entraîne une morbidité et une mortalité importantes dans le monde. L'efficacité et l'innocuité du tirzépatide (vendu sous le nom de "Mounjaro"), un nouvel agoniste du récepteur du peptide insulinotrope dépendant du glucose (GIP) et du récepteur du peptide-1 apparenté au glucagon (GLP-1), chez les personnes obèses ne sont pas connues", ont indiqué des chercheurs américains. Pour savoir si ce médicament contre le diabète de type 2, récemment approuvé par la Food and Drug Administration, avait des effets sur le poids des patients diabétiques, les scientifiques ont mené un essai de phase 3. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue The New England Journal of Medicine le 4 juin.

Des doses de 5 mg, 10 mg ou 15 mg de tirzépatide une fois par semaine

Pour les besoins de leurs travaux, l’équipe a recruté 2.539 adultes obèses ou en surpoids et ayant au moins une complication liée au poids. Les participants ont dû s’injecter des doses de 5 mg, 10 mg ou 15 mg de tirzépatide ou un placebo une fois par semaine pendant 72 semaines. Pour rappel, ce médicament agit sur deux hormones qui aident à contrôler la glycémie et sont impliquées dans l'envoi de signaux de satiété de l'intestin au cerveau. "Le critère d'évaluation était le pourcentage de changement de poids par rapport à celui de base et une réduction de poids de 5 % ou plus", ont précisé les auteurs. Au début de l’essai, le poids moyen des volontaires était de 104,8 kg, l'IMC moyen était de 38 et 94,5 % des adultes avaient un IMC de 30 ou plus.

Une perte de poids record grâce au tirzépatide

Durant l’étude, les chercheurs ont remarqué que les personnes bénéficiant du médicament perdaient efficacement du poids. D’après les résultats, le pourcentage moyen de changement de poids, lors la semaine 72, était de - 15 % avec des doses hebdomadaires de 5 mg du tirzépatide, de - 19,5 % avec des doses de 10 mg, de - 20,9 % avec des doses de 15 mg et de -3,1 % avec le placebo. Selon les scientifiques, la proportion des volontaires ayant présenté une réduction de poids de 5 % ou plus était de 85 %, 89 % et 91 % avec 5 mg, 10 mg et 15 mg de tirzépatide, respectivement, et de 35 % avec le placebo.

L’équipe a constaté que 57 % des participants recevant des doses de 10 mg et 15 mg ont présenté une réduction du poids corporel de 20 % ou plus, soit jusqu'à 24 kg dans certains cas. "Rien n'a permis une telle perte de poids, sauf la chirurgie. (…) Une perte de poids de 15 % à plus de 20 % pourrait modifier la façon dont les médecins traitent le diabète en passant de la réduction de la glycémie à la rémission totale", a déclaré Robert Gabbay, responsable scientifique et médical de l'American Diabetes Association, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES