• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Ondes électromagnétiques

Déploiement de la 5G : l'ANSES veut rassurer sur les risques sanitaires

L'Agence de sécurité sanitaire (ANSES) confirme dans un nouvel avis que la technologie 5G ne présente pas, selon elle, de risque sanitaire.

Déploiement de la 5G : l'ANSES veut rassurer sur les risques sanitaires Vladimir_Timofeev/iStock


  • Publié le 19.02.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon certaines associations, le déploiement du réseau 5G de téléphonie pourrait présenter un risque sanitaire
  • L'Agence pour la sécurité sanitaire vient de publier un nouvel avis dans lequel elle qualifie ce risque de "peu probable"

Le déploiement de le technologie de téléphonie mobile 5G entraîne-t)-il des risques pour la santé ? Le sujet fait débat et divise au point qu'il a provoqué en septembre 2020 une réplique cinglante d'Emmanuel Macron aux opposants à la 5G qu'il avait traités d'"Amish" et accusés de vouloir "revenir au modèle de la lampe à huile". L'ANSES, l'agence nationale de sécurité sanitaire, qui avait déjà publié un avis dans ce sens en 2021, vient de confirmer qu'il est "peu probable que la 5G entraîne de nouveaux risques pour la santé.

Absence probable de risque

Dans sa prise de position de 2021, l'Agence avait ouvert une consultation destinée à apporter d'éventuels compléments aux éléments sur lesquels elle s'appuyait pour rejeter le risque sanitaire de cette technologie. C'est à partir de l'analyse des réponses à cette consultation mais aussi des premières mesures d'exposition au voisinage des antennes relais qu'elle réaffirme aujourd'hui l'absence probable de risque.

"Le niveaux globaux d'exposition aux champs électromagnétiques sont comparables à ceux des technologies existantes", précise le nouvel avis de l'ANSES.

Un "usage raisonné" recommandé

Evidemment, ces conclusions sont contestées par ceux qui continuent de dénoncer les dangers de la 5G pour laquelle plusieurs dizaines de milliers d'antennes ont déjà été déployées partout en France. Différentes associations dénoncent "le manque de données et la difficultés à évaluer les risques" que reconnait l'ANSES et parlent d'une "instrumentalisation politique" de l'Agence.

Bien que son avis écarte la présence d'un risque sanitaire lié au déploiement de la 5G, l'ANSES recommande toutefois d'en adopter "un usage raisonné", notamment pour les enfants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES