• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Contamination

Covid-19 : la place choisie dans les transports influerait sur le risque d’infection

Le risque de contracter la Covid-19 n'est pas le même en fonction de la place sélectionnée par le passager dans les transports en commun, selon une récente étude. Les chercheurs ont révélé quel siège choisir pour être moins exposé au virus. 

Covid-19 : la place choisie dans les transports influerait sur le risque d’infection Drazen Zigic/istock

  • Publié le 26.12.2021 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’accès à un avion ou à un train n’est possible que si le voyageur présente un pass sanitaire, c’est-à-dire un schéma vaccinal complet ou un test PCR ou antigénique de moins 24 heures.
  • Les passagers assis côté fenêtre ont moins de risque de contracter la Covid-19.
  • Les passagers assis côté fenêtre auraient moins de risque de contracter la Covid-19.

Fenêtre, couloir, sens de la marche ? Habituellement, lorsque l'on choisit une place dans un train, on pense d’abord à son confort. Mais un nouveau paramètre pourrait bientôt être pris en compte : le risque d’infection à la Covid-19. Selon une étude publiée dans la revue Physics of Fluids, il faudrait s'asseoir à des places précises dans les transports en commun pour limiter le risque d’attraper la Covid-19. 

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les systèmes de ventilation présents dans les transports en commun, qu'ils ont modélisé comme des espaces rectangulaires avec des rangées de trois personnes assises, similaires à ceux que l'on retrouve dans les TGV ou les avions. Dans le modèle de transport public élaboré par les scientifiques, l’air conditionné arrivait par le haut et était extrait par les bouches d’aération, situées vers le bas, près des fenêtres. "24,1% de gouttelettes sont éliminées dans les 40 premières secondes", ont observé les chercheurs. Le but de leurs expériences était d’évaluer les risques de transmissions de la Covid-19. 

Moins de gouttelettes transmises près de la fenêtre


Après leurs expériences, les auteurs de l'étude ont estimé que les risques de contamination ne seraient pas les mêmes en fonction de la place choisie. Ils ont constaté que les passagers assis près de la fenêtre  dispersaient moins de gouttelettes et de micro gouttelettes car celles-ci allaient plutôt vers le haut de l’espace. Ces résultats ont été observés comparativement aux autres voyageurs. 

À l’inverse, côté couloir, les gouttelettes expirées tombaient davantage vers le bas car elles étaient aspirées par le système de ventilation. Les scientifiques en ont conclu que le risque de contracter la Covid-19 était plus faible pour les personnes assises aux extrémités des rangées dans les transports en commun : côté fenêtre et côté couloir. 

Selon les chercheurs, la personne assise au milieu a plus de risque de contaminer les autres. Dans les rangées de trois personnes qu’ils ont étudiées, ils ont estimé que les exhalations d’un passager positif à la Covid-19 et placé au milieu auraient tendance à se diriger vers l’usager côté couloir. Les personnes assises côté couloir auraient donc plus de risque d’être infectées par le virus.

Le système ventilation dans les transports a son importance


Face à la cinquième vague de l’épidémie de la Covid-19, les chercheurs ont appelé à une meilleure conception des systèmes d’espace et de ventilation dans les transports en commun. Néanmoins, ils ont reconnu quelques limites à leur étude : celle-ci n’a pas été réalisée en conditions réelles. La pression acoustique, le débit d’air au fil du temps, le volume et le ton du passager, l’orientation de sa tête, son comportement pourraient modifier les résultats.


30 % de risques d'être contaminés dans le train


Selon une étude réalisée par l'Institut Pasteur entre le 23 mai et le 13 août 2021 sur le variant Delta, certains moyens de transport ont été associés à un sur-risque d'infection modéré. Ce risque augmenterait de 30 % pour la voiture partagée avec des proches et des amis (hors plateformes de co-voiturage pour lesquelles aucun sur-risque n'a été observé), de 50 % dans un taxi, de 20 % dans le métro, de 30 % dans le train et de 70 % dans l’avion. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES