Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Syndrome d'auto-brasserie : ivre sans avoir bu d'alcool

Un Texan de 61 a été admis aux urgences complètement ivre, sans avoir bu une goutte d’alcool. L'homme est en réalité atteint d'un syndrome rare.

Syndrome d'auto-brasserie : ivre sans avoir bu d'alcool DMITRY BELIAKOV/AP/SIPA

  • Publié 20.09.2013 à 13h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Les policiers du Texas auront du mal à oublier cette histoire ! Un homme de 61 ans a été retrouvé ivre sans avoir consommé la moindre boisson alcoolisée. Ce texan produit dans son corps son propre alcool éthylique sans en avoir absorbé. Ce sexagénaire souffre en réalité d'un syndrome rare qui transforme son ventre en véritable brasserie maison. Une histoire insolite relayée ce vendredi par le blog du Monde Big Browser.

Un dimanche matin, un homme tombe dans une salle d’attente des urgences après avoir titubé un long moment dans les couloirs de l'hôpital. Pour les infirmières de l'établissement, aucun doute, l'homme a très certainement trop bu. Il semble par ailleurs totalement ivre. Les urgentistes le font alors souffler dans un éthylotest. L'homme a un taux d'alcool dans le sang de 0,37 mg par litre d'air expiré. Une fois réveillé, le patient est très surpris par ces résultats et clame au personnel médical qu’il n’a pas consommé d’alcool de la journée. L'homme prétend que, comme tous les dimanches, il sort de la messe, et, qu'il s'abstient de toute consommation alcoolique.
C'est alors que Barbara Cordell, doyenne des soins infirmiers du Panola College, à Carthage (Texas), et Dr Justin McCarthy, gastro-entérologue à Lubbock (Texas), décident de croire le récit de cet homme. Elles lui proposent donc de tester scientifiquement ses affirmations. Isolé dans une chambre pendant vingt-quatre heures, avec de la nourriture riche en glucides, l'homme n'a aucun accès à l'alcool. Pourtant, son taux d'alcoolémie grimpe dans son sang.
Les médecins posent alors le diagnostic. Cet Américain souffre d'un syndrome d'auto-brasserie dû à une infection causée par « Saccharomyces cerevisiae », la levure de boulanger, mais aussi de la bière. Conclusion, s'il mange ou boit quoi que ce soit contenant de l'amidon (pain, soda, pâtes...), la levure fermentera les sucres en éthanol.

Déjà décrit dans le passé, ce syndrome oblige les personnes qui en sont victimes à suivre un régime stric pour éviter d'être ivre. Levures, sucres et autres glucides raffinés doivent être totalement bannis de leur alimentation.


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité