• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Test sérologique

Covid-19 : les TROD permettent-ils d'éviter une seconde dose de vaccin ?

Des tests sérologiques rapides, appelés TROD, vont être proposés courant juin aux Français venant recevoir leur première dose de vaccin contre la Covid-19. Explications. 

Covid-19 : les TROD permettent-ils d'éviter une seconde dose de vaccin ? Plyushkin / istock.

  • Publié le 05.06.2021 à 09h16
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La décroissance de l’ensemble des indicateurs de l’épidémie se confirme pour la cinquième semaine d’affilée.
  • Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 27 484 767 personnes ont reçu au moins une injection (soit 41% de la population totale et 52,3% de la population majeure) et 12 009 164 personnes ont reçu deux injections (soit 17,9% de la population totale et 22,9% de la population majeure).

Suite à une recommandation de la HAS, le ministre de la Santé Olivier Véran a confirmé que des tests sérologiques rapides, appelés TROD, vont être proposés courant juin aux Français venant recevoir leur première dose de vaccin contre la Covid-19.

Qu'est-ce qu'un TROD ? 

Un TROD est un test par prélèvement sanguin, qui consiste à prendre une goutte au bout du doigt de la personne. Le résultat est disponible quinze minutes plus tard. S'il est positif, cela signifie que la personne a déjà été en contact avec le coronavirus, qu’elle dispose d'anticorps contre la Covid-19 et n’a donc besoin de recevoir qu’une seule dose de vaccin.

En effet, dans son avis du 11 février 2021, la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé une seule dose de vaccin pour les personnes ayant eu une infection par le SARS-CoV-2, qu’elles aient ou non développé une forme symptomatique de la Covid-19. Cette recommandation s’applique quelle que soit l’ancienneté de l’infection, les personnes ayant déjà été infectées conservant une mémoire immunitaire.

Dans quel cas une seule dose est-elle nécessaire ?

"Les dernières publications scientifiques confirment la validité de cette recommandation : la protection conférée par une seule dose injectée à une personne ayant un antécédent d’infection est supérieure à celles des deux doses injectées à une personne sans antécédent", écrivent les experts en santé publique.

On estime que 23% de la population française a été infectée par la Covid-19, mais que 8% seulement a été dépistée par test PCR ou antigénique.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité