Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancer de la bouche et de la gorge

Les caries diminueraient le risque de cancer

Une étude révèle que les personnes avec un grand nombre de caries auraient un risque diminué de 32% d’être atteints par un cancer de la bouche ou de la gorge. 

Les caries diminueraient le risque de cancer ACQUEMART/ISOPIX/SIPA

  • Publié 14.09.2013 à 19h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que les caries dentaires sont généralement associées à une preuve de mauvaise hygiène et santé bucco-dentaire. Une étude qui vient d’être publiée dans JAMA Otolaryngology-Head & Neck Surgery montre pour que les personnes qui ont beaucoup de caries auraient un avantage médical non négligeable. En effet ces travaux américains mettent en évidence pour la 1ère fois que la présence de caries pourrait diminuer le risque de survenue d’un cancer de la bouche et de la gorge.


Les caries réduiraient de risque de ce type de cancer de 32%

Pour en venir à cette conclusion, l'équipe de scientifique a comparé 399 patients âgés de plus de 21 ans chez qui l’on avait diagnostiqué un cancer de la tête et du cou à 221 personnes qui n’avaient pas de cancer. Résultat, les participants qui avaient eu le plus grand nombre de caries avaient un risque diminué de 32% d’être atteints par un cancer de la bouche ou de la gorge. Pour expliquer ce résultat, ces chercheurs américains pensent  qu’une des bactéries qui se développe dans les cavités malades empêche probablement les cellules cancéreuses de se développer. Cette bactérie secrèterait de l’acide lactique, une substance présente notamment dans le yaourt, qui pourrait donc être responsable de cette protection face à ce type de cancer.

 

Des résultats à confirmer dans de plus grandes études

Ces résultats sont bien entendu préliminaires et méritent d’être confirmés dans d’autres études. D’ailleurs certains spécialistes en santé bucco-dentaire critiquent déjà ce travail, précisant notamment que l’échantillon de patients inclus était trop faible. D’autres spécialistes ajoutent que même si cette étude montre un lien possible, ce n’est pas forcément un lien de cause à effet. Des critiques qui n’empêchent pas les auteurs de cette publication de s’enthousiasmer et de conclure qu’ils ont mis en évidence un mécanisme qui pourrait protéger contre le cancer de la bouche, et même peut-être les prémices d’une stratégie potentielle de prévention ou de traitement des cancers de la cavité buccale. La prochaine étape pour ces chercheurs sera de trouver un moyen d'exploiter les effets bénéfiques de cet acide lactique sans lui permettre de causer des caries.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité