Publicité

QUESTION D'ACTU

SMR important, modéré ou insuffisant

L’efficacité des médicaments bientôt mentionnée sur l’emballage

Selon le Parisien, les laboratoires pourraient bientôt avoir l’obligation d’afficher clairement sur l’emballage des médicaments remboursées leur niveau de Service Médical Rendu. Les spécialistes du secteurs sont divisés. 

L’efficacité des médicaments bientôt mentionnée sur l’emballage DUCLOS ALEXIS/SIPA

  • Publié 15.09.2013 à 10h51
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que les petites vignettes blanches, bleues ou orange signalant le niveau de remboursement des médicaments vont disparaître peu à peu des boîtes, une nouvelle information devrait peut être les remplacer d’ici à l’année prochaine. En effet, selon les informations révélées ce matin par Le Parisien/Aujourd’hui en France, chaque boîte de médicament remboursable, devrait bientôt afficher un code permettant facilement de connaître son efficacité.


Un code signalant le Service Médical Rendu

Selon le quotidien à partir de 2014, les laboratoires pharmaceutiques pourraient bel et bien avoir l’obligation d’afficher clairement sur l’emballage des produits remboursées leur niveau de Service Médical Rendu (SMR). « Le SMR peut être important, modéré, insuffisant », explique le journal, qui a pu se procurer un document confidentiel dont "l'existence n'est ni confirmée ni infirmée par le ministère de la Santé", interrogé hier par le Parisien. Ce projet devra être "validé par l'Élysée et voté par le Parlement", précise Le Parisien.


Un projet qui divise les spécialistes du secteur

« On a déjà trop d’informations sur les boîtes et cet affichage va rendre les choses confuses chez les patients car ça n’est pas parce qu’un médicament a un SMR insuffisant qu’il est mauvais » réagit Philippe Lamoureux, le directeur général du Leem qui représente les laboratoires pharmaceutiques interrogé par le quotidien. Les spécialistes du secteur reste toutefois partagés concernant cet éventuel changement. Dans un entretien avec le journal, Bernard Debré, professeur de médecine, député UMP de Paris et membre du Comité national d'éthique précise : « Au départ, le SMR est une notation qui se voulait claire, mais elle dépend de l'indépendance de ceux qui notent... Et puis il y a les conséquences d'une telle mesure, ça va déstabiliser les patients. Inévitablement, le patient se demandera pourquoi on ne lui a pas prescrit mieux et il risque de douter de son médecin. » Du côte de la Haute Autorité de Santé en revanche, cette information semble réjouir les experts: « C'est une excellente initiative, et je le dis au nom de l'ensemble de la Haute Autorité de santé », a déclaré au quotidien le professeur Gilles Bouvenot, président de la commission de transparence de la HAS. Si cette mesure voit réellement le jour en 2014, ce dernier souhaite cependant que ce code figure simultanément sur la boîte et surtout sur la notice des médicaments, car les gens la regardent plus précisément, au moins pour prendre connaissance des contre-indications et des effets secondaires potentiels des produits qui leur ont été prescrits.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité