• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Soutien psychologique

Enfants hospitalisés : les spectacles de clowns aident vraiment à réduire l’anxiété ou la douleur

Les clowns d’hôpitaux améliorent les symptômes physiques et le bien-être psychologique des enfants et des adolescents traités pour des maladies aiguës ou chroniques.

Enfants hospitalisés : les spectacles de clowns aident vraiment à réduire l’anxiété ou la douleur AlexRaths/iStock

  • Publié le 18.12.2020 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les enfants et les adolescents en présence de clowns de l'hôpital ont signalé une anxiété moins élevée ainsi qu'un meilleur bien-être psychologique.
  • Des réductions significatives du stress, de la fatigue, de la douleur et de la détresse ont été observées chez les enfants qui ont interagi avec des clowns hospitaliers.

Les clowns ne sont pas là que pour divertir. Dans le milieu hospitalier, ils aident les enfants à faire face à la douleur et à l’anxiété liés aux traitements médicaux. Les résultats, présentés le 16 décembre dans le BMJ, suggèrent que l'intégration du rire et du jeu appropriés dans la pratique clinique peut être bénéfique pour les jeunes patients qui doivent rester à l'hôpital.

Moins d’anxiété, de stress, de fatigue, de douleur et de détresse

Les chercheurs ont souhaité examiner les preuves de l'efficacité des clowns d'hôpitaux pour une gamme de symptômes chez les enfants et les adolescents hospitalisés pour des conditions aiguës et chroniques. Des études antérieures ont suggéré que les clowns hospitaliers peuvent aider à réduire le stress et l'anxiété chez les enfants avant et après la chirurgie “mais les résultats étaient incohérents”, avancent les chercheurs. Ils ont étudié 24 essais cliniques impliquant un total de 1 612 enfants et adolescents.

Les résultats suggèrent cette fois que les enfants et les adolescents en présence de clowns de l'hôpital, avec ou sans la présence d'un parent, ont ressenti une anxiété significativement moins élevée au cours de différentes interventions médicales ainsi qu'un meilleur bien-être psychologique, par rapport aux soins standard. Trois essais évaluant les maladies chroniques, comme le cancer, ont montré des réductions significatives du stress, de la fatigue, de la douleur et de la détresse chez les enfants qui ont interagi avec des clowns hospitaliers. 

Les clowns, un soutien psychologique

Un seul essai n'a trouvé aucune différence de niveau de détresse chez les enfants qui ont interagi avec des clowns de l'hôpital par rapport à un groupe témoin. Il s'agissait d'une vaste étude qui a analysé une grande quantité de données d'essais. Les chercheurs soulignent certaines limites, telles que le risque de biais, les différences dans la collecte de données, les moments de suivi, la gravité et l'apparition des conditions, qui peuvent toutes ont affecté la fiabilité des résultats.

Dans l'ensemble, leurs résultats suggèrent que les clowns hospitaliers “pourraient avoir un effet positif sur l'amélioration du bien-être psychologique et des réponses émotionnelles des enfants et adolescents hospitalisés souffrant de troubles aigus et chroniques, ont-ils rapporté. Nos résultats soutiennent également la poursuite de la recherche de traitements complémentaires pour un meilleur ajustement psychologique lors du processus d'admission à l'hôpital en pédiatrie.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité