• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Poissons non congelés

Hallucination, incontinence, insomnie, amputation : manger des sushis peut être très dangereux pour la santé

Lorsque le poisson n'est pas congelé avant d'être cuisiné, les sushis peuvent être à l'origine de multiples maux. Une femme de 34 ans a ainsi souffert durant plusieurs mois d'hallucinations dues à un ver intestinal après avoir mangé des produits périmés.

Hallucination, incontinence, insomnie, amputation : manger des sushis peut être très dangereux pour la santé Ryzhkov / istock.

  • Publié le 09.12.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Après avoir mangé des sushis périmés, une jeune femme de 34 ans a souffert d’hallucinations, d’incontinence, de crampes à l’estomac et d’insomnie pendant des mois.

Après avoir mangé des sushis périmés, une jeune femme de 34 ans a souffert d’hallucinations, d’incontinence, de crampes à l’estomac et d’insomnie pendant des mois, rapporte Cnews. Acheté dans une station service, "le poisson état un peu aigre, alors pour masquer un peu le goût, elle a rajouté de la sauce soja", rapporte le professeur Chubby Emu sur sa chaîne Youtube.  

Après des mois d’errance thérapeutique, où elle croyait voir des insectes se balader sur les murs et s'agiter sous sa peau, la mère de famille a finalement découvert que ses souffrances étaient dues au développement dans son organisme d’un ténia du poisson, plus connu sous le nom de "ver solitaire".

Epidémie de ténia du poisson

Ce n’est pas la première fois que des ténias se développent dans des corps humains suite à l’ingestion de sushis confectionnés à partir de poissons non congelés. En Australie, on a récemment découvert qu'une femme souffrant de violents maux de tête avait un kyste rempli d'œufs de ténia dans le cerveau.  En 2019 au CHU de Rennes, sept patients atteints du ténia du poisson avaient été diagnostiqués, un chiffre "exceptionnel sur une aussi courte période", soulignait à l’époque Florence Robert-Gangneux, professeure au laboratoire de parasitologie-mycologie du CHU. 

Amputation au niveau de l'avant-bras

Autre danger potentiel des restaurants de sushis : l’amputation. En 2018, suite à une intoxication alimentaire due à la consommation de fruits de mer crus dans un sushi-shop, un coréen diabétique a déclaré une violente infection au niveau de sa main, qui l'a conduit à être amputé au niveau de l'avant-bras.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité