• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Hypertension artérielle

Covid-19 : ces médicaments contre l'hypertension empêchent de mourir

Les patients soignés avant la survenue de la Covid-19 par des médicaments utilisés pour le traitement de l’hypertension (sartan ou IEC) ont eu un taux de mortalité hospitalière diminué de moitié. 

Covid-19 : ces médicaments contre l'hypertension empêchent de mourir Lacheev/iStock

  • Publié le 03.10.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les hypertendus traités par voie médicamenteuse ont moins de risque de mourir de la Covid-19, selon une étude française.
  • Ce résultat, observé chez les sujets âgés, a aussi été observé chez les plus jeunes.

Des médicaments utilisés pour le traitement de l’hypertension (sartan ou IEC) diminuent de moitié le risque de mourir de la Covid-19. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude française publiée dans le JAMDA (journal de la Society for Post-Acute and Long-Term Care Medicine), relayée par la Fondation de recherche sur l'hypertension artérielle (FRHTA).

En première ligne

Le professeur Olivier Hanon, chef du département de gériatrie de l’hôpital Broca à Paris (APHP) et président du FRHTA, a été en première ligne pour la prise en charge des patients gériatriques hospitalisés avec la Covid-19 entre le 17 mars et le 18 avril 2020.

A partir de cette expérience, il a organisé le suivi sur 28 jours de 201 patients (âge moyen 86 ans, démence chez 88%) admis pour la Covid-19 (confirmation du diagnostic par PCR). Bilan : les patients qui étaient soignés avant la survenue de la Covid-19 par des médicaments utilisés pour le traitement de l’hypertension (sartan ou IEC) ont eu un taux de mortalité hospitalière diminué de moitié par comparaison aux patients ne recevant pas ces médicaments (22,2% vs.37,7%).

Poursuivre le traitement pendant la période épidémique 

“Ce résultat observé chez les sujets âgés qui sont les plus fragiles face à la Covid-19 a aussi été observé chez des sujets plus jeunes”, rapporte le professeur Olivier Hanon. Il conseille donc aux hypertendus “de poursuivre pendant la période épidémique leur traitement antihypertenseur, en particulier si celui-ci comprend un médicament sartan ou IEC”.

Une nouvelle enquête indique par ailleurs que 2,7% des hypertendus traités ont été touchés par la covid-19 (un taux comparable au reste de la population) et que 61,7% des hypertendus ont gardé le contact avec leur médecin pendant le confinement, avec un recours significatif à la télémédecine et à l’automesure de la tension.

Publicité
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité