• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Hypertension : du riz génétiquement modifié pour prévenir et traiter la maladie

Des chercheurs ont mis au point un riz génétiquement modifié pour traiter l'hypertension sans occasionner d'effet secondaire indésirable comme c'est le cas avec les inhibiteurs de l'ECA, traitement couramment utilisé par les hypertendus. 

Hypertension : du riz génétiquement modifié pour prévenir et traiter la maladie Kazoka30/iStock

  • Publié le 07.07.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'hypertension se caractérise par une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins
  • Des chercheurs ont introduit un gène dans des plants de riz composé de neuf peptides hypertenseurs
  • Testé sur le rat, ce riz entrainerait une réduction significative de l'hypertension, sans occasionner d'effet secondaire indésirable

L'hypertension artérielle est la maladie chronique la plus fréquente en France, puisqu'un adulte sur trois est concerné. Première cause évitable d'AVC, l'hypertension se caractérise par une pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins et constitue, lorsqu'elle n'est pas contrôlée, “l’une des principales causes de complications cardiovasculaires, cérébrovasculaires ou neurodégénératives (infarctus du myocarde, AVC, maladie d’Alzheimer…)”, selon l'Inserm.

Parmi les traitements couramment prescrits contre l'hypertension figurent les inhibiteurs de l'ECA (enzyme de conversion de l'angiotensine), lesquels dilatent les vaisseaux sanguins et abaissent la pression sanguine. Toutefois, les effets secondaires indésirables sont nombreux (maux de tête, toux sèche, vertiges et étourdissements, somnolence, gonflement du visage, de la bouche ou de la gorge…).

Un aliment pour traiter l'hypertension sans effets secondaires

Des chercheurs ont donc entrepris de modifier génétiquement du riz, l'un des aliments les plus consommés au monde, afin d'y introduire plusieurs peptides hypertenseurs. Leurs travaux ont été publiés dans le Journal of Agricultural and Food ChemistryPlus précisément, ils ont introduit un gène composé de neuf peptides inhibiteurs de l'ECA et d'un peptide relaxant des vaisseaux sanguins dans des plants de riz.

En testant leur innovation sur des rats hypertendus durant 5 semaines, les chercheurs se sont rendu compte que ce riz génétiquement modifié entraînait une réduction significative de l'hypertension, sans occasionner d'effets secondaires indésirables. “Rapporté à un humain de 68kg, il faudrait manger à peine une demie cuillère à soupe de ce riz quotidiennement pour prévenir et traiter l'hypertension”, écrivent-ils. Bien que spectaculaire, cette découverte nécessite une étude plus approfondie, notamment sur l'organisme humain.

L'âge et l'hygiène de vie

L'hypertension est une maladie silencieuse qui touche davantage les personnes d'un âge avancé : moins de 10% des patients ont 18-34 ans contre plus de 65% après 65 ans. On estime que la moitié des personnes qui en sont atteintes ne le sauraient pas. Selon l'Inserm, le vieillissement favorise la perte d’élasticité des artères, ce qui constitue “le premier facteur de risque non modifiable. Mais d’autres facteurs de risques sont déterminés par des habitudes ou une hygiène de vie qu’il est possible de modifier : le surpoids, la sédentarité, une consommation élevée de sel, le tabac ou encore l’alcool.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité