• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mort à l'âge de 43 ans

Chadwick Boseman et la mystérieuse augmentation du cancer colorectal chez les jeunes

A seulement 43 ans, l’acteur Chadwick Boseman est décédé des suites d’un cancer du colon, contre lequel il luttait depuis quatre ans. La fréquence de la maladie est en augmentation chez les moins de 50 ans.

Chadwick Boseman et la mystérieuse augmentation du cancer colorectal chez les jeunes Ridofranz / istock.

  • Publié le 31.08.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Aux Etats-Unis, le nombre de cancers colorectaux chez les moins de 50 ans a augmenté de 50% depuis 1994.
  • Cette hausse, similaire en Europe, est encore mal comprise par les scientifiques.

Le dernier tweet du compte de Chadwick Boseman est désormais le message le plus "liké" depuis la création du réseau social. A seulement 43 ans, l’acteur star du film Black Panther a été emporté par un cancer du colon, contre lequel il luttait depuis quatre ans.

Aux Etats-Unis, le nombre de cancers colorectaux chez les moins de 50 ans a augmenté de 50% depuis 1994. Cette hausse, similaire en Europe (trois diagnostics de cancer sur dix concernent des patients de moins de 55 ans), est encore mal comprise par les scientifiques.

Les mauvaises habitudes de vie des moins de 50 ans

"C’est une question à laquelle tout le monde essaye de répondre et c’est en grande partie un mystère en ce moment", explique Kimmie Ng, oncologue au Dana-Farber Cancer Institute. Les "dernières statistiques sur le cancer renforcent véritablement les tendances précédentes et confirment qu’il y a vraiment une augmentation de cancers colorectaux chez les jeunes", ajoute-t-elle.

Le régime alimentaire et la composition du microbiote des jeunes générations sont à l’étude pour déterminer leur influence sur l’apparition de la maladie. Plus globalement, les mauvaises habitudes de vie des moins de 50 ans (sédentarité, manque d’activité physique, consommation excessive d’alcool…) sont mises en cause.

Premier dépistage du cancer du colon à 45 ans au lieu de 50

Situé dans 60% des cas au niveau du côlon et 40% au niveau du rectum, le cancer colorectal est le plus souvent liée à l'apparition de polypes, dont il est possible de se débarrasser si l’on est dépisté assez tôt. L’American Cancer Society a récemment avancé l’âge recommandé du premier dépistage du cancer du colon à 45 ans au lieu de 50. En France, un dépistage tous les deux ans est recommandé entre 50 et 74 ans.

Le cancer colorectal peut  évoluer pendant des années sans symptôme (d’où l’intérêt de se faire dépister). Il faut également s’alerter en cas de présence de sang dans les selles, de troubles digestifs (diarrhée chronique, constipation soudaine, crampes, gazs ou ballonnements persistants, selles plus étroites qu’à l’habitude, besoin pressant d’aller à la selle ou sensation de n’avoir pas expulsé tout le contenu fécal). Des signes plus généraux peuvent également apparaître comme des infections urinaires, une jaunisse, une fatigue intense, une perte d’appétit ou une perte de poids.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité