• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Médicaments

L’anticancéreux Ifosfamide retiré du marché

L’agence nationale de sécurité du médicament a annoncé, mercredi 26 août, le retrait de cette autorisation, compte tenu des risques d’encéphalopathie. 

L’anticancéreux Ifosfamide retiré du marché K_Thalhofer/iStock

  • Publié le 27.08.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Ifosfamide en solution (Ifosfamide EG) ne sera plus prescrit en France. Ce traitement anticancéreux est utilisé dans le cadre du traitement des sarcomes des tissus mous ou des lymphomes

Une augmentation des encéphalopathies en 2015

Depuis 1993, des cas d’encéphalopathies, une atteinte du système nerveux central, pour des patients traités par Ifosfamide ont été signalés. “Les symptômes peuvent consister en une sensation de confusion (somnolence, mutisme, mais aussi une désorientation, une agitation, des troubles du comportement)", précise l'ANSMElle ajoute qu'ils sont généralement réversibles soit en diminuant la posologie soit en arrêtant le traitement. “Dès 2015, des données de pharmacovigilance ont montré une augmentation des cas d’encéphalopathie avec la spécialité Ifosfamide EG", précise l'organisme. Cela pourrait être lié à la “présence d’impuretés issues de la dégradation spontanée du produit". Cette hausse des cas a conduit l’ANSM à réduire la durée de conservation du médicament, de 18 à 7 mois. 

Une réévaluation européenne en cours

En octobre dernier, l’ANSM a publié les résultats d’une étude de pharmacovigilance menée par les Centres régionaux de pharmacovigilance de Montpellier et Clermont-Ferrand. “Malgré la diminution de la durée de conservation, le surrisque d’encéphalopathie persiste chez les enfants traités par Ifosfamide EG en service d’oncopédiatrie, comparé à ceux traités par Holoxan”, concluaient-ils. Cela a conduit l’ANSM à saisir l’Agence européenne du médicament pour une réévaluation du traitement. Elle a débuté en mars 2020 et est toujours en cours. Le laboratoire produisant le médicament a cessé de le distribuer en France en fin d’année 2019. Il a récemment annoncé son intention de le délivrer à nouveau aux pharmacies avant la fin de cette évaluation. Ce changement de politique a conduit l’ANSM à retirer l’autorisation de mise sur le marché d’Ifosfamide EG “en raison du surrisque potentiel pour les patients.” 

Un médicament alternatif est disponible

Le médicament existe également sous forme de poudre, commercialisé sous le nom d’Holoxan. “La spécialité Holoxan doit être utilisée à la place d’Ifosfamide EG, précise l’organisme. L’ANSM s’est assurée que les stocks en Holoxan permettent la prise en charge des patients nécessitant un traitement par Ifosfamide."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité