Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Les aliments ultra-transformés nous poussent à manger davantage

Une étude menée par le gouvernement américain suggère que les personnes qui mangent majoritairement des produits ultra-transformés ingèrent plus de calories et prennent plus de poids que les autres.

Les aliments ultra-transformés nous poussent à manger davantage margouillatphotos/istock

  • Publié 19.05.2019 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce n’est désormais plus un mythe : un régime alimentaire basé sur des produits ultra-transformés (nourriture industrielle, plats préparés, etc) rime avec niveaux de calories plus élevés et prise de poids. Dans la revue Cell Metabolism, des chercheurs ont publié les résultats d’un essai qui compare directement les différences entre un régime alimentaire uniquement basé sur des produits ultra-transformés et un régime sans produits ultra-transformés. Les résultats montrent que même lorsque les niveaux de glucides, gras, sucres, sels et calories sont les mêmes dans les deux régimes, les personnes soumises à un régime ultra-transformé avaient tendance à manger davantage et prendre du poids.

Les experts soupçonnaient depuis longtemps que la consommation de plus en plus importante de produits ultra-transformés sur les cinquante dernières années était une des causes principales de l’épidémie d’obésité actuelle. Mais jusqu’ici, il était difficile d’établir une connexion directe.

"J’ai été surpris par les résultats de cet essai, car je pensais que si nous égalisions les niveaux de composants comme les sucres, le gras, les glucides, les protéines et le sodium, il n’y aurait rien de magique dans les aliments ultra-transformés poussant les gens à manger plus, explique Kevin Hall, auteur principal de l’étude et chef de section au Laboratory of Biological Modeling du National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases. Mais nous avons remarqué que les personnes soumises à un régime ultra-transformé mangeaient plus de calories, ce qui impliquait une prise de poids et de graisse."

508 calories de plus par jour

Vingt volontaires ont participé à l’étude. Chaque participant était soumis à un régime ultra-transformé ou non transformé pendant deux semaines, à raison de trois repas par jour avec un accès illimité à de l’eau et des encas ultra-transformés ou non transformés. Les deux semaines suivantes, il changeait de régime.

En moyenne, lorsqu’ils étaient soumis au régime ultra-transformé, les participants consommaient 508 calories de plus par jour, par rapport à leur consommation journalière sous régime non transformé. En deux semaines, ils ont aussi pris en moyenne presqu’un kilo alors qu’ils en perdaient un sur la période de régime non transformé.

Autre découverte : les participants avaient beaucoup plus d’énergie à revendre lorsqu’ils consommaient des aliments ultra-transformés. Mais ils ne se dépensaient pas assez pour compenser l’augmentation du nombre de calories consommées.

Des aliments qui poussent à manger plus vite

Plusieurs hypothèses ont émergé après cet essai sur la raison pour laquelle le régime ultra-transformé poussait à manger plus et prendre du poids. La plus intéressante montre que cela pourrait être lié au fait que les participants sous régime ultra-transformé mangeaient souvent plus vite. "Ça peut être lié à la texture ou aux propriétés sensorielles des aliments qui les poussaient à manger plus vite, explique Hall. Lorsque l’on mange vite, on ne donne pas le temps à nos réseaux nerveux intestinaux de signaler à notre cerveau que nous n’avons plus faim. Ça peut pousser facilement à trop manger."

Il faudra attendre des études subsidiaires pour comprendre le pourquoi du comment.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité