Publicité

QUESTION D'ACTU

AVC, cancer, obésité...

Pourquoi les aliments ultra-transformés nous rendent malades

De plus en plus présents dans nos supermarchés, les aliments ultra-transformés de type donuts et plats surgelés préparés sont très mauvais pour la santé. Entre risques de cancer, de diabète et d'obésité, le spectre des conséquences néfastes sur l'organisme est large. 

Pourquoi les aliments ultra-transformés nous rendent malades wildpixel/iStock

  • Publié 16.12.2018 à 10h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Donuts, plats préparés surgelés, hamburgers… dans la course contre la montre permanente de notre société contemporaine, la malbouffe est reine. Inquiets de ce phénomène, en 2009, des nutritionnistes brésiliens ont décidé d’enquêter sur le mode alimentaire "moderne". Ils ont classé les aliments en trois catégories : bruts, transformés ou ultra-transformés. Comme son nom l’indique, un aliment ultra-transformé est un aliment industriel comprenant des colorants, des exhausteurs de goût et des additifs industriels afin d’exacerber le goût, la couleur et la texture d’un produit brut naturel. Ces aliments ultra transformés sont de plus en plus présents en grande surface et dans notre quotidien et présentent de gros risques sur la santé. Quels sont-ils ?

1/ Une perte de la valeur nutritive du produit

Modifié à l’extrême (jusqu’à 20 fois parfois), l’aliment de base perd sa valeur nutritive. Le produit n’a donc plus les mêmes vertus que l’aliment en entier. La plupart du temps peu rassasiants, les aliments ultra- transformés, riches en sucre, sel, gras et autres, ouvrent surtout l’appétit et sont complètement addictifs. Ils sont nutritionnellement déséquilibrés, ont une teneur énergétique élevée et sont pauvres en fibres, vitamines et antioxydants qui sont des calories à effets protecteurs. Ils apportent donc surtout ce que l’on appelle des calories vides qui n’ont aucun bénéfices pour la santé, bien au contraire.

2/ Des maladies chroniques

Plus les aliments sont fractionnés et recomposés, plus le risque de générer des maladies chroniques est élevé. Parmi les ingrédients dangereux ajoutés par les industriels, on retrouve les nitrites, régulièrement utilisées pour conserver la viande, et classées comme "probablement cancérogènes" par l’Agence internationale de recherche contre le cancer (IARC).

En février 2018, une étude appelée "NutriNet-Santé" a démontré une corrélation entre aliments ultra-transformés et augmentation de 12% du nombre de cancers, notamment le cancer du sein. Autre ingrédient néfaste bien trop présent dans les biscuits, gâteaux, céréales et plats cuisinés : les huiles végétales. Dangereuses car rendues solides par de l’hydrogène qui dénaturerait les acides gras insaturés en les transformant en acides gras trans, elles peuvent entraîner des maladies cardiovasculaires. Enfin, à forte consommation, le sirop glucose-fructose, sucre extrêmement violent pour le pancréas, peut entraîner du surpoids voire à terme un diabète de type 2. Il est malheureusement présent dans de nombreuses boissons et quasiment tous les aliments sucrés destinés aux enfants. Dans la même logique, ces ingrédients peuvent également provoquer cholestérol et hypertension.

3/ Surpoids et obésité

En 2016, une étude espagnole parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition rapportait que les personnes consommant plus d’aliments ultra-transformés avaient un risque de surpoids et d’obésité augmenté de 26%. Selon les données de cette étude, les aliments ultra-transformés les plus consommés sont la charcuterie, les biscuits et cookies, les boissons sucrées et des bonbons. Depuis 1975, le nombre de personnes obèses a quasiment été multiplié par trois d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de nombreux scientifiques rendent les aliments ultra-transformés responsables de ce phénomène. D’après une récente étude international, si rien ne change, 22% de la population mondiale pourrait bien être obèse d’ici 2045.  

En conclusion, essayez de vous passer de produits ultra-transformés autant que possible. Quand vous faîtes vous courses, privilégiez les aliments dont la liste d’ingrédients n’est pas trop longue (pas plus de cinq), cela n’est jamais bon signe. Vous pouvez également télécharger les applications Open food facts et ScanUp, qui vous indiqueront, grâce au code barre du produit, tout ce que vous avez besoin de savoir le concernant (valeur nutritionnelles, allergènes, labels, additifs).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité