Publicité

QUESTION D'ACTU

Virage numérique

La carte vitale bientôt dématérialisée sur smartphone

EN 2021, la carte vitale sera dématérialisée grâce à une "application carte Vitale" pour smartphone. 

La carte vitale bientôt dématérialisée sur smartphone Richard Villalonundefined undefined / istock.

  • Publié 26.04.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Bonne nouvelle pour ceux qui ont tendance à la perdre. La carte vitale sera bientôt dématérialisée grâce à une "application carte Vitale" pour smartphone qui va être testée dès l’été prochain, en vue d'une généralisation à partir de 2021. La ministre de la Santé Agnès Buzyn l’a annoncé hier jeudi 25 avril, précisant que la carte physique existera toujours en parallèle. 59 millions de Français ont une carte vitale aujourd’hui. Elle existe depuis 21 ans.

Mettre à jour des droits

L-e carte Vitale vise "à devenir l’outil d’identification et d’authentification dans le système de santé" des assurés, a indiqué le ministère, soit de permettre d’utiliser des feuilles de soins électroniques lorsqu’on a oublié ou perdu sa carte. Il sera aussi possible de mettre à jour des droits sans avoir à se connecter à une borne, ou encore d’accéder à différents services, notamment à son compte Ameli et aux services associés, présents et à venir.

Cette dématérialisation doit aussi faciliter la pratique de la télémédecine, dans la ligne des 26 "actions" du plan d’Agnès Buzyn pour "accélérer le virage numérique", à l’image du dossier médical personnalisé (DMP).

E-prescription

Dans la même idée, la ministre de la Santé désire aussi dématérialiser les ordonnances. Les prescriptions de médicaments constitueraient les premiers tests dès 2019, avant un début de généralisation dès 2020. Les actes infirmiers et les analyses biologiques suivront le même schéma un an plus tard, puis les kinés l'année suivante. Cette "e-prescription" doit viser à "sécuriser le circuit de transmission de l’ordonnance et favoriser la coordination entre les professionnels", ajoute le ministère.

Agnès Buzyn a aussi annoncé la nomination de Dominique Pon et Laura Létourneau, respectivement responsable et déléguée ministériels au numérique dans la santé. Ils seront en charge de piloter cette nouvelle feuille de route numérique.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité