Publicité

QUESTION D'ACTU

70 ans de la Sécu

François Hollande annonce la création d’une carte vitale à vie

A l’occasion de 70 ans de la Sécurité sociale, le président de la République a annoncé la création d’une « carte vitale à vie » pour simplifier les démarches des assurés.

François Hollande annonce la création d’une carte vitale à vie GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 06.10.2015 à 19h11
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’occasion des 70 ans de la Sécurité sociale, François Hollande s’est exprimé à la Maison de la Mutualité, à Paris. L’occasion pour le président de la République de rappeler son attachement à cette institution, « pilier de la République », symbole de « cohésion sociale » au service de la « réduction des inégalités ».

Carte vitale à vie

L’occasion, également, d’annoncer une mesure forte : la création d’une « carte vitale à vie », garantie d’une « protection maladie universelle ». Le mécanisme sera intégré à la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016, a-t-il expliqué.

La mesure avait déjà été évoquée dans la presse. Cette carte vitale permettrait aux assurés de ne plus avoir à remplir une multitude de papiers en cas de changement de statut. Il suffira d'habiter sur le territoire français depuis au moins six mois pour bénéficier d’une couverture sociale.

La mesure avantage aussi les femmes et les hommes mariés qui ne travaillent pas et sont aujourd’hui affiliées à la Sécurité sociale de leur conjoint(e). En cas de divorce, ils garderont leurs droits à titre personnel et n’auront plus besoin de remplir de formulaire pour bénéficier de la couverture maladie universelle.

Impliquer les entreprises

Le président de la République s’est également exprimé sur les retraites. « Les jeunes ont une inquiétude, qu'ils expriment : auront-ils eux aussi une retraite à laquelle leur donne droit leur cotisation ? », s'est-il interrogé, en appelant les entreprises à « prendre leur part » à la sauvegarde des différents régimes.

« Des mesures courageuses doivent êtres prises mais elles ne peuvent pas reposer sur les seuls salariés », a-t-il martelé. Un message qui reflète la volonté de l’exécutif d’augmenter les cotisations patronales aux régimes complémentaires – ce à quoi le Medef s'oppose.

Sur le tiers payant, le président a réaffirmé sa volonté de généraliser le mécanisme à tous les patients, à condition que le système soit « simple ». « Il nous faut faciliter l'accès aux droits. C'est l'enjeu de la simplification », a-t-il encore déclaré.

François Hollande s’est également félicité des économies réalisées depuis le début de son mandat. « Le déficit est passé de 30 milliards d’euros en 2010 à 12 milliards d’euros 2015. La dette sociale, qui atteint 150 milliards d’euros commence à reculer », a-t-il assuré.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité