Publicité

QUESTION D'ACTU

Dégradation de l'accès aux soins

Sécurité sociale : une majorité de Français s'inquiète du déficit

Un sondage révèle que les Français ont une bonne opinion de la Sécurité sociale. Toutefois, des craintes demeurent face à la dégradation des prestations sociales.

Sécurité sociale : une majorité de Français s'inquiète du déficit GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 30.09.2015 à 12h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Français seraient globalement satisfaits du fonctionnement la Sécurité Sociale, d’après un sondage mené par l’IFOP, pour le magazine Femme Actuelle. Néanmoins, ce taux de satisfaction est en baisse, et ce, pour plusieurs raisons.
63 % des personnes interrogées estiment que la Sécurité Sociale fonctionne bien. Mais c'est 10 points de moins qu'il ya 50 ans , lorsqu’un sondage similaire avait été réalisé. D'ailleurs 67 % des Français  pensent que la protection sociale s’est dégradée. 

Parmi les raisons avancées pour expliquer cette dégradation, les dépassements d’honoraires et les déremboursements figurent en tête des préoccupations. Ces craintes sont plus présentes au sein des ménages modestes : 69 % évoquent une dégradation de l’accès aux soins et à la protection sociale.

Le sondage note aussi l’inquiétude des Français face aux déséquilibres financiers de la Sécurité Sociale. Plus de 70 % d’entre eux déplorent en effet le « trou de la Sécu », estimé à 13 milliards d’euros cette année.

 

Des adeptes de l'homéopathie

L’arrêt du remboursement de certains traitements est envisagé pour apporter des solutions à cette mauvaise santé financière. Pourtant, les Français restent attachés au remboursement de certains soins.

Ainsi, d’après les données publiées dans Femme Actuelle, le remboursement de la pilule du lendemain à 65 % reste un service que trois quarts des personnes souhaitent conserver. C’est aussi le cas pour l’homéopathie, dont le déremboursement est souvent évoqué, alors qu’il satisfait plus de 70 % des Français.

En revanche, les patchs anti-tabac ne jouissent pas d’un même engouement, puisque la moitié des sondés ne voient pas l’utilité de leur remboursement, alors même que le dispositif est central aux différents plans tabacs mis en place par les pouvoirs publics.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité