Publicité

QUESTION D'ACTU

Fédération française de cardiologie (FFC)

Fortes chaleurs : les conseils pour préserver votre cœur

Alors qu’une vague de chaleur est attendue cette semaine, prévenir et reconnaître les coups de chaleur peut sauver la vie.

Fortes chaleurs : les conseils pour préserver votre cœur LFO62 / iStock

  • Publié 23.07.2018 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Une vague de chaleur est attendue dès lundi, avec un pic de en fin de semaine qui verra le thermomètre dépasser allègrement les 35 °C dans beaucoup d'endroits. Des conditions propices à l'emballement thermique : l’organisme ne parvient plus à réguler sa température interne, qui peut alors dépasser les 40 °C. C'est le coup de chaleur.

"Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort", rappelle la Fédération française de cardiologie (FFC) dans un communiqué. "Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se réparti vers les extrémités. Le cœur est alors obligé de pomper davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque de 10 à 15 pulsations/minute de plus, même au repos."

Éviter le coup de chaleur

Le risque est maximal pour les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, les personnes âgées ou les enfants de moins de quatre ans, plus vulnérables par définition. Pour prévenir ces coups de chaleurs, la FFC livre quelques conseils de bon sens.

- s’hydrater : boire de l’eau et des boissons sans sucre (le café, le thé et l’alcool sont à éviter de par leur effet diurétique) ;

- se protéger du soleil : rester à l’ombre, porter un chapeau, éviter de sortir en 12 et 16 heures (ensoleillement maximal) ;

- faire baisser sa température : rester au frais dès que possible, prendre des douches tièdes, se passer des linges humides sur le corps ;

- limiter les efforts physiques : pas d’effort trop soutenu ou brutal, s’échauffer et pratiquer progressivement, se ménager des pauses régulières.

Les signes qui doivent alerter

Les crampes musculaires sont un des premiers signes à surveiller, de même que les troubles neurologiques : une confusion mentale ou une agressivité inhabituelle, par exemple. D’autres symptômes viennent compléter le tableau : des nausées, des maux de tête, une grande fatigue, une peau rouge et sèche, une soif intense.

En cas de suspicion de coup de chaleur, il ne faut pas hésiter à contacter un médecin ou le Samu, car c’est une situation d’urgence vitale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité