Publicité

QUESTION D'ACTU

Oncologie

Douleur neuropathique : un nouveau médicament neutralise cette douleur induite par chimiothérapie

Des chercheurs de l’Université de Saint Louis, aux Etats-Unis, ont réussi à neutraliser les douleurs neuropathiques induites par la chimiothérapie. 

Douleur neuropathique : un nouveau médicament neutralise cette douleur induite par chimiothérapie Ridofranz/iStock

  • Publié 30.03.2018 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est une première ! Des chercheurs américains sont (enfin) parvenus à neutraliser les douleurs neuropathiques induites par la chimiothérapie lors du traitement du cancer colorectal. Les résultats de leur étude portant sur un modèle animal ont été publiés dans la revue Pain de mars 2018.

Des douleurs "atroces"

Les douleurs neuropathiques induites par la chimiothérapie peuvent se manifester par un picotement ou un engourdissement localisé au niveau des mains ou des pieds, ou par une sensation de brûlure. Cet effet secondaire est souvent un facteur limitant conduisant parfois à l’abandon du traitement. Les patients décrivent ces douleurs comme "atroces". Jusqu’alors, aucune stratégie de prévention ou de traitement de ces effets secondaires n’avait été élaborée.

Parmi les malades atteints du cancer colorectal traités par oxaliplatine, 60% développent une douleur neuropathique induite par cette chimiothérapie, qui perdure potentiellement durant plusieurs années après le traitement. Les chercheurs américains ont découvert que la voie de signalisation associée à la douleur est stimulée par l’augmentation d’une enzyme, l’adénosine kinase et par la diminution de la voie de signalisation de l’adénosine. Ils ont réussi à bloquer le développement de cette douleur neuropathique sans interférer avec les propriétés anticancéreuses des médicaments à base de platine. Le médicament mis au point, un agoniste "A3AR" est actuellement étudié lors d’essais cliniques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité