Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte

Stimuler le cerveau avec de l’électricité améliore la mémoire

Selon une étude menée par les chercheurs de la Mayo Clinic, aux Etats-Unis, la stimulation d’une partie du cerveau avec de faibles décharges électriques peut améliorer la mémoire verbale. Explications. 

Stimuler le cerveau avec de l’électricité améliore la mémoire olly18/Epictura

  • Publié 31.01.2018 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Dire que l’on a bonne ou mauvaise mémoire est un abus de langage. En réalité, l’être humain est doté de quatre types de mémoire : la mémoire de travail, la mémoire à court terme, la mémoire visuelle et la mémoire verbale. La dernière nous permet de retenir des sons, des mots, des histoires ou des informations, parfois avec une extrême précision. Cela pendant plusieurs secondes, voire plusieurs minutes. Comme le rapporte le site EurekAlert, des chercheurs de la Mayo Clinic, une fédération hospitalière et universitaire américaine, ont découvert que la stimulation électrique d’une partie du cerveau, le lobe temporal, permettrait d’améliorer la mémoire verbale. 

"Chatouiller" le cerveau 

Vingt-deux patients volontaires ont participé à l’étude. Ils devaient subir un test d’évaluation avant une intervention chirurgicale. Chaque patient devait lire une liste de mots, des électrodes plantés dans le cerveau. Ce dernier était alors "chatouillé" par une très faible stimulation électrique. Ensuite, chaque patient devait redonner la liste de mots, dans n’importe quel ordre. 

Sur les vingt-deux patients, quatre d’entre eux avaient leur lobe temporal stimulé. Chez les autres il s’agissait d’autres parties du cerveau. Les chercheurs ont alors constaté que ce sont ces quatre personnes là qui ont vu leurs performances mémorielles augmenter. Un patient a même déclaré qu’il était plus facile pour lui d’imaginer les mots pour s’en souvenir après.

Un enjeu économique 

La découverte des chercheurs n’est pas utile dans un souci de performance. Mais cela pourrait donner lieu à un nouveau type de thérapie pour les personnes atteintes de troubles de la mémoire verbale. Car de nombreuses maladies liées au cerveau, comme la maladie d’Alzheimer, ont des conséquences parfois graves et irréversibles sur la mémoire. Selon Jamie Van Gompel, neurochirurgien de la Mayo Clinic spécialisé dans la stimulation cérébrale et auteur de l’étude, "ces résultats peuvent conduire à de nouveaux dispositifs de stimulation qui traitent les déficits de la mémoire et de la cognition".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité