Publicité

QUESTION D'ACTU

Alzheimer

Déclin cognitif : les serious games stimulent la mémoire

Grâce à un jeu vidéo, des patients légèrement amnésiques ont amélioré leur mémoire épisodique d'au moins 40 %. 

Déclin cognitif : les serious games stimulent la mémoire Mactrunk/epictura

  • Publié 03.07.2017 à 12h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Ludiques et stimulants, les serious games s’imposent peu à peu dans les services de gériatrie et de neurologie. Plusieurs travaux scientifiques ont montré leur intérêt chez les patients souffrant d’Alzheimer. Ces jeux vidéo permettent, notamment, d’améliorer leur attention, de maintenir des compétences utiles dans le quotidien ou de ralentir la perte de mémoire. Une nouvelle étude présentée dans International Journal of Neuropsychopharmacology (1) rapporte, cette fois, qu’ils sont efficaces dès les premiers stades de la démence.

Pour tester leur application, les neuroscientifiques de l’université de Cambridge (Grande-Bretagne) ont sélectionné 42 patients atteints d’un léger déclin cognitif. Ces participants ont ensuite été divisés aléatoirement en deux groupes : l’un a eu accès à l’application mise au point par les chercheurs pendant 8 sessions d’une heure réparties sur 4 semaines, et l’autre n’a rien changé à ses habitudes.


Améliorer le quotidien

Le jeu simule un jeu télévisé dans lequel les joueurs peuvent gagner de l’argent. A chaque partie, ils doivent associer des formes géométriques. Plus le joueur obtient des bonnes réponses, plus les formes géométriques apparaissent à l’écran, ce qui apporte de la complexité au jeu. L’animateur du jeu télévisé est présent dans le coin de l’écran pour encourager les participants. La partie se termine si le joueur a donné toutes les bonne réponses, ou après 6 erreurs.

Après 8 heures de jeu, la mémoire des volontaires s’est améliorée de 40 % par rapport au groupe contrôle. Au fil des parties, les chercheurs ont également constaté que les patients commettaient moins d’erreurs et hésitaient moins avant de répondre. Ils retenaient aussi plus facilement les informations complexes que ceux n’ayant pas bénéficié du jeu.

Ces résultats montrent que ce serious game permet de renforcer la mémoire épisodique des seniors. Cette forme de mémoire est très importante au quotidien car elle permet de se souvenir des moments passés mais également ceux du lendemain. C’est notamment grâce elle que l’on se souvient où nous avons laissé nos clés de voiture, ou le lieu où est garé le véhicule.


Rester motivé

Dans leur étude, les neuroscientifiques rapportent également que les patients ont apprécié jouer à ce jeu, et surtout qu’ils n’avaient pas été lassés au fil de l’expérience. « Il est important que le jeu soit plaisant pour que les participants restent motivés et continuent à utiliser le jeu. Notre application permet aux patients d’individualiser le jeu, ce qui le rend plus amusant et agréable », relève le Pr Barbara Sahakian, l’une des créatrices du jeu.

Les neuroscientifiques espèrent poursuivre leurs travaux avec un groupe de participants plus important et sur une période plus longue afin de déterminer combien de temps persistent les bénéfices. Ils aimeraient également tester leur jeu chez des patients souffrant d’Alzheimer.


(1) Cette étude a été financée par le laboratoire Janssen et Wellcome.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité