Publicité

QUESTION D'ACTU

Expédition sur la "montagne tueuse"

L’alpiniste française secourue en Himalaya soignée par télémédecine

L'alpiniste française Elisabeth Revol a été sauvée in extremis d'une expédition en Himalaya. Elle devrait être prise en charge à distance par un urgentiste français spécialisé dans le secours en montagne. 

L’alpiniste française secourue en Himalaya soignée par télémédecine Musaf Zaman Kazmi/AP/SIPA

  • Publié 28.01.2018 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un sauvetage sans précédent. Samedi 27 janvier, l’armée pakistanaise et une équipe de 4 alpinistes polonais ont secouru la française Elisabeth Revol, qui s’était lancée dans une expédition du Nanga Parbat (surnommé la "montagne tueuse"), neuvième sommet du monde situé dans la chaîne de l'Himalaya. En difficulté depuis jeudi, l’alpiniste a été repérée vendredi avec son compagnon d'ascension polonais Tomek Mackiewicz par des touristes. L'équipe de secours mobilisée a dû intervenir en pleine nuit, sans corde fixe, à plus de 1200 mètres d’altitude. La mission de sauvetage a été initiée par voie aérienne, depuis le camp de base du K2, deuxième plus haut sommet du monde après le mont Everest.

« Cécité des neiges »

« Personne n'avait auparavant fait une telle ascension », a expliqué à l'AFP Karim Shah, l'alpiniste pakistanais en contact avec les membres de l'expédition. Malheureusement, les exploits de ces grimpeurs n’auront pas permis de sauver Tomek Mackiewicz, qui se situait à un point plus haut que son homologue française et qui n'est pas parvenu à redescendre. Les recherches ont été interrompues ce dimanche. Ce dernier était notamment atteint de cécité des neiges, une brûlure de la cornée superficielle et temporaire provoquée par les rayons ultraviolets du soleil qui se reflètent dans la neige. Regarder une surface enneigée trop longtemps peut en effet conduire à une gêne temporaire de la vue qui se manifeste le plus souvent par des sensations de corps étranger dans les yeux et de vives douleurs oculaires. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Sauvetage relayé en masse sur les réseaux sociaux

Secourue par le médecin polonais de l’équipe de sauvetage, Elisabeth Revol a été prise en charge à distance par l’urgentiste français Emmanuel Cauchy, fondateur de l’Institut de formation et de recherche en médecine de montagne (Ifremmont). Saine et sauve, l’alpiniste a été transférée à l’hôpital d’Islamabad. La Drômoise souffre d’importantes gelures aux mains au niveau des pieds et des mains, des lésions de le peau provoquées par une exposition prolongée au grand froid.

Quand elles sont graves, les gelures peuvent former des cloques, augmenter le risque de fracture et grandement fragiliser les zones atteintes. Dans ce cas de figure, un traitement d’urgence est requis. D’après des informations du Dauphiné Libéré, Elisabeth Revol bénéficiera d’un traitement supervisé à distance par le Dr Cauchy. Elle devrait recevoir au plus vite un produit appelé Iloprost administré par perfusion, précise Le Dauphiné Libéré.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont pu suivre en heure réelle toutes les étapes de ce sauvetage hors du commun. « Nous avons une profonde pensée pour Tomek (Mackiewicz, ndlr), dont le nom restera à jamais gravé dans l'histoire du Nanga Parbat et du monde entier", a posté sur sa page Facebook Ludovic Giambiasi, qui a assuré la communication pour Elisabeth Revol. Cette dernière a pu s'exprimer directement à travers ce court message : «  ça va, hyper soif et faim et dodo 5 minutes. »

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité