Publicité

QUESTION D'ACTU

L'isolement est normal en cas d'infection

A Lyon, onze résidents d'un centre gériatrique placés à l'isolement à cause d'une bactérie

L’émotion suscitées par le confinement en chambre de 11 pensionnaires d’une maison  de retraite Lyonnaise surprends, à tort, les gens qui ne savent pas que c’est une procédure tout à fait normale.  Qu’ils ne se sentent surtout pas eux et leur entourage, considérés comme des pestiférés. C’est d’ailleurs bien le mot parce que c’est grâce à cette mesure, l’éviction, que l’homme est devenu à bout des grandes épidémies de l’histoire.

 A Lyon,  onze résidents d'un centre gériatrique placés à l'isolement à cause d'une bactérie Vaicheslav

  • Publié 14.01.2018 à 18h29
  • |
  • |
  • |
  • |


 

Ils vont bien. Ils sont cloîtrés depuis vendredi dans leur chambre. Toutefois, ces onze seniors angoissés vont vite être soulagés pour multiples raisons.

Avant de décider l’éviction les médecins ont obligatoirement fait des prélèvements  pour savoir avec certitude de quel microbe il s’agit. Cela peut prendre quelques jours pendant lesquels le pouvoir contaminant de la bactérie reste important, justifiant le confinement en chambre. Ils n’ont probablement rien à craindre pour leur santé car puisqu’il s’agit d’une bactérie, un traitement antibiotique est donné, immédiatement après les prélèvements. Pas avant parce que les médicaments faussent les résultats. Être traité, ne signifie pas ne plus être contagieux. C’est donc pour protéger la santé des autres que l’éviction se poursuit. On peut donc être un peu surpris par l’émotion que suscite cette éviction qui est une procédure tout à fait normale dans les maladies infectieuses.

Leur prévention en collectivité est faite  pour  lutter contre les sources de contamination et à réduire la transmission. Les collectivités d’enfants ou d’adultes mettent en contact de nombreux individus dans un espace relativement restreint, ce qui favorise la transmission des agents infectieux.

Chaque maladie infectieuse a fait l’objet de mesures individuelles précisant la période d’incubation, la durée de la contagiosité, les mesures à prendre concernant l’éviction du sujet malade, l’hygiène et la prévention de l’entourage.

De ce fait, les dispositions prévues s’appliquent à l’ensemble des collectivités.

Dès que l’on connaitra le microbe on saura combien de temps durera ce confinement un peu pénible. Il ne sera certainement pas supérieur à quelques jours.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité