Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelle épidémie

Gale : quatre cas dans une clinique à Montauban

Quatre membres du personnel soignant d’une clinique de Montauban ont été infectés par la gale. Il s’agit de la deuxième épidémie en un an dans cet établissement.

Gale : quatre cas dans une clinique à Montauban udok1/epictura

  • Publié 09.10.2017 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


A la clinique du Pont de Chaume, dans la ville de Montauban, une épidémie de gale s’est déclarée et alarme les autorités sanitaires.C’est la deuxième épidémie de ce type dans l’établissement. Quatre membres du personnel soignant ont été infectés cette semaine, rapporte le journal La Dépêche.

L’an dernier, une autre épidémie de gale avait touché huit membres du personnel soignant. « Des protocoles sont en place. Les salariés touchés par la gale sont en arrêt de travail confinés chez eux. Il n'y a pas de risque pour la patientèle », rassure auprès de La Dépêche Catherine Choma, directrice de la santé publique de l'ARS (Agence Régionale de Santé) Occitanie. « Des études sont en cours pour déterminer la nature de ces problèmes ».

Des mesures en place

Des mesures ont été prises pour éviter les risques de propagation de l’épidémie. La literie, les vêtements et le linge ont donc été lavés à 60°C. Quant au mobilier, la désinfection a déjà été effectuée.

Les services n’ont pas pu identifier l’origine de l’épidémie – chose d’autant plus difficile à faire que la période d’incubation de la gale peut atteindre six semaines. Néanmoins, il pourrait s'agir du même foyer que celui qui a infecté huit membres du personnel l'été dernier.

« Au terme des investigations qui avaient été menées par l'établissement, il était ressorti qu'aucun patient source n'avait été détecté. L'origine du phénomène était donc exogène à la clinique », explique Didier Godec, le directeur de la clinique, à La Dépêche.

Le problème sera évoqué lors de la prochaine réunion du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). La gale humaine est une maladie très contagieuse causée par un parasite de la peau. Caractérisée par des démangeaisons et des lésions de la peau, elle est bénigne, mais ne guérit pas spontanément. Si la gale n’est pas traitée rapidement, il y a un risque d’épidémie dans l’entourage.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité