Publicité

QUESTION D'ACTU

Dentaire, optique, opération

Le crédit santé fait recette

Le crédit municipal de Paris lancait début janvier un prêt à taux réduit pour financer des dépenses de santé. Cette formule séduit un large éventail de clients plus ou moins aisés

Le crédit santé fait recette JACQUEMART/ISOPIX/SIPA

  • Publié 19.02.2013 à 19h51
  • |
  • |
  • |
  • |


200 demandes qui ont abouti à près de 140 rendez-vous avec un conseiller et 80 prêts instruits. Le prêt du crédit municipal de Paris à taux fixe de 2,95 % et d'un montant plafonné à 3.000 euros pour financer des dépenses de santé semble bien marcher. Dans 71 % des cas, les montants nécessaires aux candidats à un prêt dépassent les 2.000 euros et une partie importante avoisine les 3.000 euros. « 90 % des demandes concernent des frais dentaires et dans ces dossiers, les sommes restant à la charge des assurés sont très élevées », explique Emmanuel Bourriez, directeur général adjoint de l'établissement bancaire. Il n'exclut d'ailleurs pas de relever le plafond du prêt, quitte à en modifier le taux.

Plus surpenant, ce crédit santé suscite l'intérêt de clients très différents. « Parmi les demandeurs, nous avons les deux extrêmes de la population française en terme d'âge, précise Emmanuel Bourriez : 8 % sont des jeunes salariés de moins de 30 ans sans mutuelle et 18 % ont plus de 70 ans. 42 % des candidats à un prêt sont à la retraite tandis que 29,3 % ont un contrat à durée indéterminée. » Pourtant, le plus étrange c'est que ce prêt santé  semble intéresser autant les personnes à faibles revenus que les individus plus à l'aise financièrement. En effet, 55 % des demandeurs gagnent moins de 2.000 euros par mois, tandis que 45 % perçoivent plus. Un gros quart des demandeurs bénéficie même d'une rémunération supérieure à 2.500 euros.

Ouvert à tous, ce crédit peut être accordé en 48 heures aux demandeurs après étude de leur situation particulière, pour financer par exemple l'achat de prothèse dentaire ou encore des frais d'orthodontie ou d'optique. « Il peut être souscrit soit par téléphone, soit physiquement lors d’un rendez-vous dans l’une de nos agences en Ile de France. Ce sont les mêmes conseillers, que ce soit sur place ou par téléphone, ils ont donc la même analyse. Car c’est aussi un savoir faire de notre maison, que d’évaluer la mise en place d’un crédit sans déstabiliser le budget », ajoute Emmanuel Bourriez.

 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité