Publicité

QUESTION D'ACTU

Des litres dans l’eau

Piscines : l'urine présente des risques pour la santé

Une étude révèle que la quantité d’urine dans l’eau de piscines municipales peut atteindre 75 litres . Les Jacuzzis ne sont pas épargnés.

Piscines : l'urine présente des risques pour la santé londondeposit/epictura

  • Publié 04.03.2017 à 10h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Avouez : entre deux brasses, l’air de rien, vous vous êtes soulagés dans la piscine municipale. Un petit pipi dans cette immensité d’eau, qui donc le remarquera ? Détrompez-vous. Votre voisin n’a peut-être rien vu mais la science, elle, vous a confondus.

La piscine municipale dans laquelle vous barbotez contiendrait entre 30 et 75 litres d’urine, selon une étude parue dans la revue Environmental Science & Technology.. Cela représente l’équivalent d’une poubelle de rue. Alors, ça passe l’envie de se lâcher ?

Jacuzzis : c'est pire

Pour mesurer les quantités de ce fluide dans l’eau de baignade, les auteurs ont évalué les concentrations en acésulfame potassium (ACE) de deux piscines municipales au Canada sur une période de trois semaines. Ce colorant, très présent dans l’alimentation, est mal synthétisé par l’organisme humain. On le retrouve donc à peine altéré dans l’urine de presque tout le monde.

Par extrapolation, les chercheurs ont pu estimer grâce à ce test combien de litres d’urine avaient été rejetés dans ces eaux. Ils l’ont également expérimenté sur une centaine de piscine et de jacuzzis. Leur constat est sans appel : c’est dans les jacuzzis que l’on retrouve le plus d’ACE et donc le plus d’urine. Ainsi, un jacuzzi d’hôtel avait une concentration de l’édulcorant trois fois supérieure à celle de la piscine la plus touchée.

Des effets sur la santé

L’équipe explique que le test qu’elle a mis au point peut être utilisé dans tous les bassins afin de mesurer la quantité de fluide indésirable et de sensibiliser les nageurs. Car la présence d’urine dans les piscines n’est pas seulement dégoûtante ; elle représente également un risque pour la santé des nageurs.

En effet, des travaux précédents ont montré que les produits chimiques de l’urine, lorsqu’ils se mêlent au chlore qui désinfecte l’eau, forment une nouvelle substance nocive. Le chlorure de cyanogène affecte notamment les poumons, le cœur et le système nerveux centrale. La présence d’urine dans les piscines augmente également les risques d’asthme et de cancer de la vessie.
Par ailleurs, si vous pensiez que vous deviez vos yeux rouges au chlore de la piscine, sachez que vous vous fourvoyez... c'est encore une question d'urine ! 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité