Publicité

QUESTION D'ACTU

Puissant opiacés

Canada: les overdoses au Fentanyl explosent

Face à la vague de décès liée aux surdoses de Fentanyl, les autorités fédérales ont annoncé de nouvelles mesures.

Canada: les overdoses au Fentanyl explosent photographyMK/epictura

  • Publié 18.02.2017 à 16h09
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de surdoses au Fentanyl s’est implantée au Canada. En Colombrie-Britannique, où elle frappe le plus sévèrement, elle a tué plus de 900 personnes l’année dernière. C’est 80 % de plus qu’en 2015 et le début de l’année 2017 n’augure rien de bon : pour le seul mois de janvier, 116 décès ont été enregistrés par overdoses dans la province canadienne, selon les données des autorités sanitaires. Dans la province voisine, l'Alberta, on déplore 343 morts par overdoses de ce sédatif cent fois plus puissant que l’héroïne.

Antidote 

Face à cette crise sanitaire, le gouvernement fédéral canadien a décidé ce vendredi de prendre de nouvelles mesures. Après un premier plan contre les opioïdes l'été dernier, avec par exemple la mise à disposition par les services de secours de doses de naloxone, le gouvernement veut distribuer plus largement, sous forme de spray nasal, cet antidote permettant de renverser les effets d'une overdose.

En France, la décision de distribuer ces sprays nasaux a été récemment mise en application. Le Nalscue peut-être délivré dans les centres spécialisés (CSAPA) aux usagers et à leurs proches, avec une formation à leur utilisation.

50 millions débloquées

Le gouvernement fédéral a annoncé depuis Vancouver, une enveloppe de 65 millions de dollars canadiens (47 millions d'euros) « pour combattre la crise des opioïdes ». De plus, une aide d'urgence de 10 millions de dollars canadiens va être allouée à la Colombie-Britannique.

Triste ironie, la presse canadienne relève que cette vague de décès profite aux dons d'organes enregistrés en Colombie-Britannique. « Il y a plus d'organes disponibles » pour cette raison, confirme le directeur des services médicaux de transplantation David Landsberg, cité par l’AFP. Du 1er janvier au 15 février 2016, 59 organes provenant de 20 donneurs ont été transplantés dans la province, dont le quart provenait de victimes de surdoses.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité