Publicité

QUESTION D'ACTU

Sur France 2

Marisol Touraine : le projet santé de François Fillon fragilise les classes moyennes

Marisol Touraine continue son offensive contre François Fillon et son programme santé. La ministre de la Santé juge son projet de réforme de la Sécurité sociale "dangereux". 

Marisol Touraine : le projet santé de François Fillon fragilise les classes moyennes ISA HARSIN/SIPA

  • Publié 01.12.2016 à 09h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L'offensive de Marisol Touraine contre le programme santé de François Fillon se poursuit. Invitée ce mercredi sur France 2, la ministre de la Santé a estimé que son projet est « une rupture dans le consensus français pour la Sécurité sociale (...). C'est un programme dangereux de retour en arrière qui va fragiliser les classes moyennes, les personnes âgées, les familles », a-t-elle ajouté. 

Pour rappel, le vainqueur de la primaire de la droite et du centre envisage de redéfinir les paniers des soins. Le premier pour les gros risques, tels que les Affections de Longue Durée (ALD) et les maladies chroniques, serait pris en charge par l’Assurance maladie. Le deuxième concernerait les petits risques comme les rhumes ou les maladies bénignes. Ce panier de soins individuels tomberait dans l’escarcelle des complémentaires.

3 200 euros de plus par an  

Cette nouvelle segmentation irait, selon ses détracteurs, à l’encontre d’un accès facile aux soins primaires. Pour Marisol Touraine, « c'est un programme qui consiste à dire : vous êtes pauvre, on vous rembourse complètement, vous n'êtes pas pauvre, vous devrez payer nettement davantage », a-t-elle affirmé.

Durant le débat de l'entre-deux-tours, la ministre de la Santé avait même affirmé qu'avec cette proposition « chaque foyer paiera en moyenne 3 200 euros de plus par an pour se soigner ». Elle dénonçait également une « privatisation » de la Sécurité sociale.
 

Marisol Touraine défend son bilan

François Fillon avait répliqué en accusant la locataire de l'avenue Duquesne de s'arranger avec les comptes publics. Marisol Touraine a répondu que « la Sécurité sociale va bien ». « Les comptes sont maîtrisés et des prises en charge ont été étendues. Globalement, nous sommes à l'équilibre mais il y a en encore des économies à faire », a-t-elle conclu. 

Dans le projet de budget de la Sécu pour 2017, le gouvernement table sur un déficit du régime général (maladie, retraites, famille, accidents du travail) ramené à 400 millions d'euros contre 3,4 milliards en 2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité