Publicité

QUESTION D'ACTU

Haut-Rhin

Urgences : le service de l'hôpital de Thann fermé 4 jours

Suite à une pénurie de médecins, l’hôpital de Saint-Jacques de Thann s’est vu contraint de fermer son service des urgences jusqu'à mardi.

Urgences : le service de l'hôpital de Thann fermé 4 jours Epictura/Pressmaster

  • Publié 12.09.2016 à 12h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Sans médecin, difficile de faire tourner un service… C’est malheureusement la situation à laquelle font face les urgences de l’hôpital de Saint-Jacques de Thann (Haut-Rhin). Faute de praticien, le Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud Alsace (GHRMSA) été contraint de fermer le service des urgences, de façon temporaire, de vendredi midi à mardi matin à 8h30. Ce centre hospitalier public est situé à l’Est de la ville de Mulhouse.

Un seul médecin

De fait, pendant cette période, les patients qui auraient eu besoin d’être pris en charge au sein de l’établissement sont réorientés par une infirmière libérale. Ils peuvent alors être adressés soit en médecine libérale, soit vers d’autres établissements de santé. L’Alsace.fr rapporte que depuis le 1er septembre, « un médecin seul assure désormais les urgences de jour et de nuit, soit 24 heures de garde » alors qu’ « auparavant, il y avait deux médecins le jour et un médecin la nuit ».

Ce centre hospitalier public est situé à l’Est de la ville de Mulhouse, « compte deux lits pour les hospitalisations d’urgence et une salle de déchoquage », précise le quotidien régional. Les chiffres indiquent qu’en moyenne, 44 patients y sont accueillis chaque jour « en provenance des vallées de Saint-Amarin, Masevaux, mais aussi de Cernay et du Bassin potassique ».

La désertification, problématique française

Les conséquences de la désertification de certaines régions par les médecins sont préoccupantes. La problématique est prégnante en France depuis plusieurs années. Régulièrement, des services sont ainsi obligés de fermer, de façon temporaire ou définitive. Par exemple fin avril 2016, le tribunal administratif de Caen a rendu une décision allant dans le sens de la fermeture définitive du service des urgences de l’hôpital de Valognes (Manche).

Ce qui est à redouter dans de tels cas, ce sont bien sûr les conséquences en termes de qualité de soins et de sécurité des patients. Fin juin, une étude de l’UFC-Que Choisir rapportait qu’en France, 3 millions de personnes vivaient dans un désert médical, et que l’accès à un médecin pouvait être problématique pour 15 millions de Français.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité